Guirlandes lumineuses, dinde au four... : les précautions à prendre pour éviter de devoir appeler les pompiers à Noël

Guirlandes lumineuses, dinde au four... : les précautions à prendre pour éviter de devoir appeler les pompiers à Noël
Santé

SÉCURITÉ – Pendant les fêtes, de nombreux éléments peuvent rapidement causer des incendies. Rappel des bonnes pratiques pour passer un Noël serein.

Un sapin illuminé dans le salon, une dinde qui cuit dans le four, des bougies parfumées... L’ambiance de Noël s’impose dans les foyers français. Mais pour éviter que la fête ne tourne au drame, la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France rappelle les précautions à respecter. Le danger est réel. En France, un incendie est constaté toutes les 2 minutes. Chaque année, le feu tue 800 personnes et fait 10.000 victimes.

Pour un Noël sans risque, tout commence dès le choix du sapin. Accessoire inévitable de cette fin d'année, ses décorations et son emplacement ne doivent pas être choisis au hasard. Afin de limiter le risque d’incendie, il est recommandé d'humidifier la souche du sapin naturel et de brumiser les branches. Si c’est un sapin artificiel, mieux vaut le choisir en matériaux ignifugés.

Oubliez la neige artificielle

Concernant les décorations, la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France déconseille de couvrir le sapin de neige artificielle ou de le floquer, en raison de l’inflammabilité des produits utilisés. Et si vous souhaitez faire briller votre sapin de mille feux, optez pour des guirlandes conformes aux normes françaises. Pour éviter un départ d'incendie, ne surchargez pas les prises électriques et ne laissez pas les illuminations allumées sans surveillance. Enfin, il est recommandé d’éloigner le sapin des radiateurs, cheminées et bougies. D’ailleurs, ces dernières doivent également être posées loin de la portée des enfants. La cire chaude représente un danger pour les plus petits.

Autre danger de l’hiver, le monoxyde de carbone. Ce gaz inodore et invisible cause des ravages. Chaque année, il intoxique des milliers de français. Les périodes de grand froid sont souvent propices aux intoxications au monoxyde de carbone. Pour limiter le risque, les pompiers conseillent de respecter une bonne ventilation des pièces et de ne pas boucher les aérations.

Lire aussi

Pendant les fêtes de Noël, le danger se cache aussi dans la cuisine. Pendant le week-end, les appareils de cuisson vont être sollicités plus que d’habitude afin de préparer le copieux repas de toute la famille. Les soldats du feu rappelle qu’une surveillance est indispensable afin d’éviter une inflammation spontanée de graisses ou d’huile par surchauffe. 

Enfin, veillez à ne jamais déposer les emballages des cadeaux, les gobelets en plastique, les serviettes en papier, etc. sur les appareils de cuisson. Et n’oubliez pas de tout éteindre après l’utilisation. 

Lire aussi

En vidéo

REGARDEZ - En une minute, un incendie de sapin de Noël peut détruire une pièce entière

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent