Service de réanimation inondée à Nice : retour sur une vidéo virale

Service de réanimation inondée à Nice : retour sur une vidéo virale
Santé

Toute L'info sur

À la loupe

HÔPITAL - Une vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux montrent une salle d'hôpital complètement inondée, dans laquelle un patient, allongé sur un lit, est en train de recevoir des soins. Si la vidéo est authentique, elle n'a aucun lien avec les récentes inondations. Explications.

La scène est impressionnante : alors que le personnel soignant s'affaire autour d'un patient, allongé sur un lit d'hôpital, des trombes d'eau tombent du plafond, dans un coin de la salle. "Voilà la situation au service de réanimation à l’hôpital de L’Archet à Nice !, dénonce un internaute. C’est scandaleux pour les médecins de travailler dans ces conditions. Agnès Buzyn, il est temps d’agir pour les hôpitaux !!" Postée sur Twitter ce mardi 26 novembre en début de soirée, la vidéo enregistre ce jeudi plus de 160.000 vues et a fait le tour des réseaux sociaux.

Contacté par plusieurs médias locaux et nationaux, Maël a expliqué ne pas être l'auteur de cette vidéo mais l'avoir récupérée auprès d'un membre du personnel de l'hôpital Larchet de Nice, qui souhaitait rester anonyme. 

Contrairement à ce que beaucoup d'internautes ont pensé dans un premier temps, la situation n'est pas liée aux intempéries de ces derniers jours. "A savoir que cette vidéo n'est pas tournée pendant l'alerte rouge mais 15 jours avant (météo avec beaucoup de pluie mais pas non plus catastrophique)", précise ainsi le jeune homme mercredi matin sur le réseau social. 

Selon Nice Matin, les images ont été tournées le vendredi 15 novembre, précisément. Il s'agit bien du service de réanimation, située au deuxième sous-sol de l'hôpital. La rédaction du journal local avait d'ailleurs reçu cette même vidéo la semaine dernière, avant les fortes intempéries. Les 14 et 15 novembre, la ville a enregistré 66 mm de pluie, selon Info Climat, une pluviométrie importante mais bien moindre que celle enregistrée le week-end dernier.

L'inondation est en réalité due à une rupture de canalisation. le 16 novembre, le quotidien  local indiquait que "neuf patients (avaient) dû être transférés, notamment avec l'aide des sapeurs-pompiers. 

"Il y a eu rupture d’un coude en PVC sur une conduite d’alimentation en eau froide, le tuyau a cédé dans le faux plafond, donc il a fallu évacuer les patients puis évacuer le service, confirme un membre de la CGT du CHU de Nice à nos confrères de 20 Minutes. La réaction de l’équipe et de la direction a été immédiate, le coude a été remplacé et l’unité a été rouverte très vite." 

"L’inondation est arrivée en même temps que les grosses pluies d’il y a une dizaine de jours, mais ça n’a rien à voir puisqu’il s’agit d’une canalisation d’eau froide qui a explosé", ajoute un de ses collègues. L'emplacement du service de réanimation est à ses yeux problématique : "A l’origine, sur les plans du bâtiment, cet endroit devait être destiné aux archives. Il est plus adapté à ce type de service qu’à un service médical, puisqu’il est en sous-sol et sans fenêtre."

Lire aussi

Cette vidéo n'en reste pas moins un symbole des problèmes de vétusté de l'hôpital. En juin dernier, Nice Matin dénonçait déjà des locaux insalubres et en sous-sol.  Un an plus tard, en octobre dernier, l'émission "Complément d'enquête" dévoilait des images tournées dans cet hôpital et où l'on découvrait déjà de l'eau couler du plafond et des murs fissurés. De nouvelles inondations ont d'ailleurs eu lieu le week-end dernier. 

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse alaloupe@tf1.fr

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter