Quels sont les risques de l'ibuprofène ? Le médecin urgentiste Gérald Kierzek nous répond

Quels sont les risques de l'ibuprofène ? Le médecin urgentiste Gérald Kierzek nous répond

DirectLCI
SANTÉ - Des prises très régulières d'ibuprofène chez les sportifs de haut niveau pourraient être nocives pour la fertilité masculine, selon une étude publiée lundi. Mais quels sont les risques pour une personne lambda ?

Selon une étude publiée par la revue américaine PNAS, l'ibuprofène, médicament anti-douleur en vente libre, sous de nombreuses appellations dont Advil, Antarène ou Nurofen, pourrait avoir des effets néfastes sur la fertilité masculine des athlètes de haut niveau. Cet anti-inflammatoire est prisé de nombreux sportifs pour ses effets contre la douleur.


De nombreux patients lambda pratiquent l'automédication et se soignent grâce à l'ibuprofène. Mais cela comporte-t-il des risques ? LCI a posé la question au docteur urgentiste, Gérald Kierzek.

Journaliste : Quels sont les risques liés à la prise d'ibuprofène ?

Gérald Kierzek : Il y a deux effets très embêtants avec les anti-inflammatoires non stéroïdiens comme l'ibuprofène. Tout d'abord, ça peut faire flamber une infection. Par exemple, vous souffrez d'une angine, vous prenez un anti-inflammatoire mal dosé et vous vous retrouvez avec une angine qui va dégénérer en phlegmon (ndlr : apparition d'un abcès dans la gorge). Pour une simple maladie comme celle-là, vous vous pouvez vous retrouver au bloc opératoire. Le deuxième effet secondaire est rénal. On sait que chez les insuffisants rénaux, il y a un vrai risque de l'aggravation de cette insuffisance. Le problème, c'est que les patients ne savent pas toujours qu'ils souffrent de cette pathologie.

Journaliste : Est-ce toujours utile de prendre un ibuprofène à chaque fois qu'on a mal ?

Gérald Kierzek : C'est un anti-inflammatoire non stéroïdien et un médicament, donc il y a toujours des effets secondaires. Mais malheureusement il y a aussi toujours des risques, alors il faut les peser par rapport aux bénéfices de la prise de ce médicament. Si vous avez juste une petite angine, ce n'est peut-être pas la peine de prendre de l'ibuprofène, qui peut potentiellement présenter plus de risques que de bénéfices. Il y a davantage de risques à prendre de l'ibuprofène que du paracétamol, par exemple.

Journaliste : Quels sont les précautions à prendre avant d'utiliser cette substance ?

Gérald Kierzek : Avant de prendre ce médicament en automédication, il faut mieux obtenir le conseil d'un professionnel de santé comme un pharmacien. Il ne faut pas hésiter à lui demander quelle quantité prendre en fonction de votre poids et de votre taille. De plus, pour ce qui est des doses, il ne faut pas hésiter à lire la notice pour connaître la posologie d'un médicament, c'est-à-dire la quantité maximale à prendre tous les jours.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter