Covid-19 : un second cas du variant Omicron détecté dans le Haut-Rhin

Covid-19 : un second cas du variant Omicron détecté dans le Haut-Rhin

MUTATION - Après une première contamination au variant Omicron détectée en Seine-et-Marne, un second cas a été découvert cette fois dans le Haut-Rhin, jeudi 2 décembre.

Le variant Omicron est officiellement présent dans l'Hexagone. Un premier cas de la mutation, apparue en Afrique du Sud, a été confirmé en France métropolitaine, a annoncé l'Agence régionale de santé (ARS) d'Île-de-France, jeudi 2 décembre. Il s'agit d'un homme, âgé entre 50 et 60 ans, qui rentrait d'un voyage au Nigeria. Ne présentant pas de symptômes, il avait été testé positif au Covid, le 25 novembre, à sa descente de l'avion. "Le séquençage du prélèvement a révélé mercredi 1er décembre que cette personne était porteuse du variant Omicron", détaille l'autorité sanitaire locale dans son communiqué. 

Son épouse, qui l'accompagnait au cours de ce déplacement en Afrique de l'Ouest, a également été dépistée positive au Covid. Le séquençage de son prélèvement est actuellement en cours. Il est précisé qu'ils sont "restés à l'isolement à leur domicile" depuis leur retour en France. Une troisième personne, vivant sous le même toit, et donc cas contact, a été testée, jeudi 2 décembre, pour déterminer si elle a été contaminée ou non. "Aucune des trois personnes n'est vaccinée", conclut l'ARS d'Île-de-France

Toute l'info sur

Variant Omicron : la planète en état d'alerte

Une deuxième personne en France métropolitaine est touchée par le variant Omicron. Il s'agit d'une femme, résidente du Haut-Rhin, qui a entre 40 et 50 ans. De retour d'Afrique du Sud, elle a été testée car elle avait des symptômes du Covid-19. Doublement vaccinée, elle avait reçu sa deuxième dose en juillet dernier. Elle a été placée à l'isolement. "Peu de contacts à risque ont été identifiés", précise l'ARS du Grand Est.

Une dizaine de cas suspects détectés en France

Il s'agit officiellement du troisième cas recensé en France. Un premier porteur du variant Omicron, qui se répand à toute vitesse avec des contaminations (presque) partout dans le monde, a été identifié à La Réunion, mardi 30 novembre. Le patient testé positif est "un homme de 53 ans" qui a voyagé au Mozambique, du 14 au 19 décembre, et "a fait escale en Afrique du Sud", dans le cadre d'un déplacement professionnel. Il est rentré sur l'île, le 21 novembre, où il a été placé à l'isolement ainsi que son entourage.

Lire aussi

Mercredi 1er décembre, à la sortie du Conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal avait annoncé qu'une dizaine de cas suspects avaient été détectés en France. "Il y a 13 cas suspects du variant Omicron sur notre territoire, ce sont des cas suspects, c'est-à-dire pour lesquels un criblage a laissé penser qu'il y avait une possibilité de variant Omicron. Tous ces cas sont en train d'être séquencés. (...) Ne soyons donc ni dupes ni naïfs, il y aura très probablement des cas sur notre territoire dans les prochaines heures ou les prochains jours", avait-il affirmé. Voilà donc le premier cas officiel en métropole.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 436.167 nouvelles contaminations en 24 heures

Grève des enseignants : à quoi faut-il s'attendre pour la manifestation ce jeudi 20 janvier ?

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 19 janvier

Disparition de Gaspard Ulliel : qui est sa compagne Gaëlle Pietri, mère de leur fils Orso ?

L'acteur Gaspard Ulliel est mort à l'âge de 37 ans

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.