Isolement des personnes testées positives dans les aéroports : les explications du ministère

L'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, en région parisienne.

SÉCURITÉ - Les personnes testées positives au Covid-19 pourront être isolées à leur arrivée dans les aéroports. LCi revient sur ce nouveau dispositif annoncé mercredi par voie de décret.

Nouvelles mesures pour éviter la propagation du virus. Selon un décret du ministre de l'Intérieur présenté mercredi en Conseil des ministres, les personnes testées positives au Covid-19 à leur arrivée dans les aéroports parisiens pourront être placées à l'isolement. Dans le cadre de la loi du 15 février dernier prorogeant l'état d'urgence sanitaire, ce décret de Gérald Darmanin précise les compétences du préfet de police, Didier Lallement, "en cas de menaces et crises sanitaires graves", à Paris dans les trois aéroports parisiens, jusqu'au 31 décembre prochain.

Interrogé par LCI à ce sujet, le service de presse Aéroports de Paris renvoyait ce jeudi matin vers le ministère de l'Intérieur pour évoquer le sujet "Pour l'instant nous n'avons pas les informations. Le dispositif est-il totalement organisé, nous ne savons pas. C'est l'Intérieur qui est à la manœuvre là-dessus. C'est un dispositif étatique".

Joint par notre rédaction, le ministère de l'Intérieur indique que  "le principe général est d'éviter que des personnes positives arrivent aux aéroports." "Les compagnies de transport ont l’obligation de refuser l’embarquement aux passagers ne présentant pas un test PCR négatif réalisé moins de 72 heures avant leur départ", ajoute-t-on. "Toutefois, il peut arriver que des voyageurs parviennent sur le territoire national sans test PCR (fraude, manque de rigueur d’une compagnie…). Ces voyageurs devront alors se soumettre à un test antigénique. Quel que soit le résultat de ce test, ils devront observer un isolement de 7 jours dans un lieu désigné par l’État et réaliser un test PCR à l’issue de cet isolement." 

Isolés sous contrainte?

Les voyageurs pourront-ils refuser cet isolement ?  "En cas de refus d’observer cet isolement, les voyageurs peuvent être contraints à le faire par le préfet de département qui est habilité à prendre une mesure individuelle de placement en quarantaine, comme prévu par l’article 24 du décret du 29 octobre 2020" explique le ministère. 

Lire aussi

Le lieu de l'isolement est au choix des personnes concernées (les personnes qui résident en France peuvent choisir de s'isoler à leur domicile). "En cas d'isolement à l'hôtel, le coût est à la charge des personnes concernées, précise-t-on à Beauvau.  Enfin, dans le cas d'une mesure individuelle de placement en quarantaine, le lieu de l'isolement peut être imposé par l'autorité préfectorale".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Anne Sila remporte "The Voice All Stars"

"The Voice All Stars" : qui a le plus de chances de remporter la finale ?

EN DIRECT - Covid-19 : le seuil d'alerte de 50 cas pour 100.000 de nouveau franchi en France

Tir mortel d'Alec Baldwin sur un tournage : l'enquête s'oriente vers l'armurière et l'assistant réalisateur du film

"The Voice" : en larmes, Jenifer annonce qu'on ne la reverra "probablement" plus dans l'émission

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.