Jardinage : 30 minutes par semaine, c'est bon pour le moral

Jardinage : 30 minutes par semaine, c'est bon pour le moral

DirectLCI
BIEN-ÊTRE – Des chercheurs britanniques ont découvert que ne serait-ce que 30 minutes de jardinage hebdomadaire serait très bon pour notre mental : calme, estime de soi, valorisation. Avoir la main verte est un vrai plus pour notre moral.

Et si on prenait le temps de jardiner ? On vous voit déjà venir : tondre la pelouse vous préférez laisser cela aux autres et quand on vous parle de jardinage vous vous voyez déjà passer votre week-end à planter des bulbes de tulipes. Pas forcément.

Des chercheurs des universités d'Essex et de Westminster au Royaume-Uni ont découvert qu'une seule session hebdomadaire de jardinage n'excédant pas 30 minutes était déjà un vrai plus pour la santé. Leurs conclusions, publiées dans le Journal of Public Health tendent à démontrer que les personnes qui s'y soumettent y trouvent de nombreux bénéfices.

Moins de stress et un sentiment de satisfaction

Les scientifiques ont ainsi découvert que les personnes qui avaient la main verte avaient tendance à être beaucoup moins sujettes au surpoids et à la dépression. Et la bonne nouvelle c'est que ces bénéfices s'observent à partir de seulement 30 minutes.

EN SAVOIR + >> Bricolage, jardinage : ces activités qui après 60 ans font du bien au cœur

Cela s'explique en grande partie par le fait que les activités en plein air sont connues depuis longtemps pour favoriser la santé mentale. De plus passer du temps dans des espaces verts accentue de manière significative cet effet. Enfin comme tout travail manuel, le jardinage donne un sentiment de satisfaction à ceux qui l'exercent. Regarder pousser les fleurs qu'on a semées procure, en général, un réel sentiment de satisfaction chez les jardiniers en herbe. De plus ces personnes ont une bonne connaissance du monde végétal et cela influe de manière positive sur leur façon de se nourrir.

Alors qu'est ce qu'on attend pour s'y mettre ? Les plus taquins d'entre vous répondront "un jardin". Alors si vous n'en possédez pas, rien ne vous empêche de vous lancer à plus petite échelle dans l'achat d'une jardinière et d'y planter ce qui vous fait plaisir. Cela après une bonne marche en plein air, dans un parc de préférence. Si ce n'est pas tout à fait du jardinage au sens ou cette étude l'entend, cela aura au moins le mérite de cumuler les bienfaits de ce dernier.  

À LIRE AUSSI
>> Santé mentale, ces aliments qui peuvent aider >> Habiter non loin d'arbres et bon pour le moral >> Marcher 90 minutes dans la nature pour lutter contre la dépression ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter