Journée mondiale de la lutte contre le sida : le point sur les recherches de vaccin

Journée mondiale de la lutte contre le sida : le point sur les recherches de vaccin

Santé
DirectLCI
RECHERCHE - Un vaccin contre le sida, cela fait longtemps qu'on en parle mais on ne voit toujours rien venir. Pourtant de nombreux programmes existent. L'occasion de faire le point sur les études en cours.

Et si le vaccin contre le sida c'était pour bientôt ? Cela peut sembler un rêve, mais de nombreuses équipes de chercheurs travaillent en ce sens. Plusieurs formules sont à l'étude : l'une, classique, serait une injection pour immuniser le patient contre la maladie, une autre plus novatrice serait un vaccin curatif qui permettrait aux personnes infectées de retrouver la voie de la guérison. 

Si aucune des deux formules n'a pour l'instant donné des résultats nets et efficaces, les scientifiques explorent plusieurs pistes qui, pour certaines, donnent des résultats encourageants. Avec l'aide du professeur Jean-Daniel Lefèvre, qui travaille en collaboration avec l'ANRS (l'Agence nationale de recherches sur le Sida et les hépatites) , metronews décrypte les grandes tendances en la matière.

 En matière de vaccin préventif : des essais cliniques engageants
Aujourd'hui, il n'y a pas de vaccin préventif efficace à 100% contre le VIH. Le professeur Lefèvre nous explique : "Il y a eu de multiples essais chez l'homme et parmi eux l'essai dit "RV144" qui a porté sur 16 000 personnes en Thaïlande." En effet deux injections utilisant la technique dite du "prime boost" ont été testées à ce moment-là. "Cela a donné 30% de protection contre le virus après 3,5 ans. Mais après un an, on était à 60%, ce qui montre qu'il aurait peut-être fallu renouveler l'injection." En effet, les chercheurs se sont aperçus que le vaccin perdait rapidement de son efficacité. Pour le professeur, certaines personnes ont pu bénéficier d'une protection plus grande grâce à l'action combinée du vaccin et des particularités propres de leur organisme. Ainsi, "certaines personnes qui présentent des prédispositions génétiques au fonctionnement des anticorps peuvent être protégées jusqu'à 90%".

EN SAVOIR + >> Vaccin anti-sida : les différents programmes

Les résultats de l'essai "RV144", s'ils n'ont pas été efficaces à 100 %, ont été suffisamment importants pour qu'on les utilise comme un socle en travaillant sur les adjuvants par exemple. Ce qui promet d'autres pistes intéressantes pour l'avenir. Mais comme le souligne Jean-Daniel Lelièvre : "Ce qu'il faut comprendre c'est qu'il y a deux volets dans la recherche : les essais cliniques et la recherche fondamentale. En matière de vaccin préventif, la recherche fondamentale est difficile car il est très compliqué de comprendre le mécanisme en fonction duquel une personne est oui ou non contaminée."

 En matière de vaccin curatif : la recherche fondamentale a identifié des mécanismes déterminants
Le vaccin curatif est moins bien engagé sur le terrain des essais cliniques mais mieux sur celui de la recherche fondamentale. "En effet, il est plus facile d'étudier les gens qui contrôlent naturellement leur charge virale car, de fait, on peut les identifier clairement. On les appelle les contrôleurs du VIH , car même infectées, ces personnes présentent une charge virale indétectable naturellement (ces malades représentent moins de 0,5 % de la population des personnes infectées). En étudiant ces personnes, on peut aller vers un vaccin curatif de contrôle ou d'éradication. Toutefois, les recherches sur l'éradication sont plus intéressantes, d'un point de vue médical, car le rôle de contrôle est déjà bien rempli par les antirétroviraux, qui sont beaucoup mieux tolérés qu'auparavant par les patients."

Et quand on demande au professeur de nous donner une date approximative de la mise sur le marché de l'un de ces vaccins actuellement à l'étude, il est formel. "C'est impossible, en matière de recherche on ne peut pas prévoir les choses comme cela."

À LIRE AUSSI
>> Le Truvada préventif prescrit en France >> Sida : un médicament contre l'alcoolisme donne des résultats étonnants

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter