Journée mondiale des donneurs de sang : 5 choses à savoir pour mieux se lancer !

Journée mondiale des donneurs de sang : 5 choses à savoir pour mieux se lancer !

DirectLCI
DONNER – A l’occasion de la journée mondiale des donneurs de sang, ce jeudi 14 juin, l’Etablissement français du sang appelle à la mobilisation, alors que près de 10.000 dons sont nécessaires chaque jour pour soigner les patients. Le point sur ce qu’il faut savoir.

Mobiliser et sensibiliser. A l'occasion de la 15e journée mondiale des donneurs de sang ce jeudi 14 juin, l’Etablissement français du sang appelle à la générosité du public pour récolter le maximum de dons. Objectif : recruter de nouveaux donneurs, en particulier à l'approche des vacances estivales durant lesquelles les Français sont moins nombreux à se rendre dans les points de collecte. Car les besoins bien réels. Près de 10.000 dons sont nécessaires chaque jour pour couvrir l’ensemble des besoins en transfusions et en plaquettes de sang. Et ils sont constants : aucun autre traitement de synthèse ne peut se substituer au sang des bénévoles. 


Si certains ont déjà pris l’habitude de donner leur sang, d’autres rechignent un peu plus. Tour d’horizon des choses à savoir, histoire de vous rassurer avant de sauter le pas.  

AB- est le groupe sanguin le plus rare

Moins de 1% de la population française a ce groupe sanguin. Le plus fréquent est A+, avec 38,2% de la population concernée, suivi par le groupe O+ (36,5%). En tout, il existe 4 quatre groupes (A,B, AB et O) auquel on ajoute le système Rhésus qui permet de déterminer deux sous-groupes : Rh+ et Rh-. Ces marqueurs sont importants car en cas de transfusion incompatible, des anticorps peuvent se développer et attaquer le sang transfusé. 

En vidéo

L'Etablissement français du sang appelle aux dons

Les personnes de groupe AB+ sont des receveurs universels

En effet, les individus dont le groupe sanguin est AB+  peuvent recevoir du sang appartenant à tous les types de groupe sanguin. Au contraire, les personnes dont le groupe sanguin est O- peuvent donner leur sang à n’importe qui. 

Il faut avoir entre 18 et 70 ans pour donner son sang

Pour donner son sang, quelques conditions doivent être remplies : avoir entre 18 et 70 ans, peser plus de 50 kg, ne jamais avoir eu de transfusion de sang, ne pas avoir de carence en fer, ne pas être enceinte et ne pas avoir été malade dans les deux semaines précédant le don. 

En vidéo

Le don du sang pour les homosexuels, une avancée par étapes

Les femmes ne peuvent pas donner autant de sang que les hommes

Ces messieurs peuvent faire un don six fois par an, en respectant un délai de huit semaines entre chaque don. Le sursis est le même pour ces dames mais elles devront, quant à elles, se limiter à quatre dons annuels.

Les globules rouges se conservent jusqu’à 42 jours

Globules rouges, plaquettes, plasma… Tous les produits sanguins n’ont pas la même durée de conservation. Les plaquettes ont une durée de validité de 5 jours, les globules rouges de 42 jours et les plasmas d’un an. Dans tous les cas, rien ne se garde indéfiniment, d’où l’importance de se mobiliser tout au long de l’année

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter