Kate Middleton enceinte : qu'est-ce que l'hyperémèse gravidique ?

Kate Middleton enceinte : qu'est-ce que l'hyperémèse gravidique ?
Santé

KATE ET WILLIAM - Le couple royal vient d'annoncer que la Duchesse de Cambridge était enceinte de son deuxième enfant. Malheureusement, comme pour la grossesse du prince George, elle souffre d'hyperémèse gravidique, une forme sévère de nausées et vomissements.

Complication très peu connue d'une grossesse, l'hyperémèse gravidique est maintenant source de nombreuses questions. Et pour cause : Kate Middleton, dont la grossesse vient d'être révélée, en souffre. La duchesse de Cambridge est actuellement soignée et suivie par les médecins de Kensington Palace.

L'hyperémèse gravidique est une forme sévère de nausées et de vomissements continuels qui touche les femmes enceintes au cours des trois premiers mois de leur grossesse. Si les vomissements peuvent toucher jusqu'à 30% des femmes pendant cette période, l'hyperémèse concerne moins de 3% d'entre elles.

Un risque de déshydratation

Mais elle dépasse le simple stade des nausées matinales puisque ses effets ne sont pas à prendre à la légère : les vomissements persistants peuvent avoir un impact sur l'état de santé de la future mère en causant perte de poids et déshydratation.

Une hospitalisation peut donc quelques fois s'avérer nécessaire. En France, elle se décide "lorsque la perte de poids atteint trois kilos et qu'il y a des signes de déshydratation" précise Pierre Mares, professeur de gynécologie-obstétrique au CHU de Nîmes.

Des options médicales sûres et efficaces

S'il est impossible de définir clairement les causes des symptômes, la plupart des théories s'appuient sur la conséquence de la sécrétion massive de l'hormone de grossesse par le placenta. Si cette complication disparaît une fois le premier trimestre passé, elle peut néanmoins être handicapante : l'hyperémèse peut influer sur la qualité de vie de la femme en entraînant un sentiment de dépression.

De plus, les mères se font souvent inquiète pour la santé de l'enfant à naître. Mais traiter la déshydratation par voie intraveineuse et prendre de médicaments antihistaminiques ainsi que des vitamines B6 pour limiter les nausées permet de se sentir beaucoup mieux.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Voici la liste des 54 départements désormais sous couvre-feu

Passage à l'heure d'hiver : est-ce vraiment la dernière fois ?

Covid-19 : une deuxième vague "pire que la première" ?

Jeune fille tondue à Besançon : condamnée à un an de prison, la famille a été expulsée ce samedi matin

EN DIRECT - Covid-19 : 45.422 contaminations, nouveau record quotidien

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent