L'émergence de variants du Covid est-elle liée aux essais cliniques réalisés par les vaccins ?

Des essais cliniques ont lieu dans de nombreux pays, sans que n'apparaissent des variants.

CORRÉLATION - Des internautes font le lien entre les pays où l'on observe des variants du virus et ceux où ont été réalisés des essais cliniques pour les vaccins. Or, dresser de tels parallèles se révèle sans fondement.

De nombreuses questions entourent les différents variants du virus, apparus ces derniers mois et dont on redoute aujourd'hui la plus grande dangerosité. Sur les réseaux sociaux, des internautes sceptiques quant à la vaccination s'interrogent sur leur origine, et mettent en avant des corrélations hasardeuses. Ils rappellent que des variants ont été détectés au Brésil, en Afrique du Sud ou en Grande-Bretagne, et soulignent qu'il s'agit précisément de pays "qui ont servi de test pour les vaccins"

Il s'agit à leurs yeux d'un signe, qui tendrait à prouver que ce sont les vaccins qui sont à l'origine de ces variants. Une théorie qui ne repose sur aucun élément tangible et démentie par les faits.

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Des essais cliniques dans le monde entier

Pour analyser la véracité de ces affirmations, il est nécessaire de comprendre le fonctionnement des virus. Le fait qu'ils mutent se révèle un processus normal, qui s'observe à plus ou moins grande échelle en fonction de la nature des différents virus. "En réalité, le virus a muté des milliers de fois depuis Wuhan", explique à 20 Minutes l’épidémiologiste Antoine Flahault. Son confrère note quant à lui que l'on "a constaté que ce virus mutait assez peu. Le nombre de variants en augmentation constante vient aussi du fait qu’on séquence au maximum ce virus et qu’on teste massivement", estime-t-il. S'il existe des milliers de versions du virus, on ne retient que quelques variants : ceux qui présente le plus de variations par rapport au virus originel et qui sont donc susceptibles de se comporter d'une manière différente. 

Que l'on cherche ou non à mettre au point un vaccin, le virus va donc continuer à muter, et des variants pourront apparaître naturellement. Leur dangerosité est quant à elle variable, un variant émergent n'étant pas nécessairement synonyme de symptômes plus graves. On constate cependant que les variant présentant une plus grande contagiosité sont ceux qui ont tendance à s'imposer ; leur pouvoir de propagation étant supérieur. 

Lire aussi

Par ailleurs, il est nécessaire de souligner que les essais cliniques indispensables à la mise au point des vaccins ne se déroulent pas uniquement dans les trois pays cités par les internautes sur Facebook. De très nombreux laboratoires sont en effet implantés aux États-Unis et y réalisent leurs essais, sans pour autant qu'un variant dangereux y ait pour l'heure été détecté. Même chose pour la Russie, qui a développé un vaccin nommé Spoutnik V, et qui a réalisé sur son sol des expérimentations sur l'homme. Des essais cliniques sont mêmes déjà menés en France, et ce depuis le mois de décembre. Les autorités sanitaires se sont mobilisées "pour contribuer à l’évaluation des candidats vaccins contre la Covid-19 les plus prometteurs via la plateforme COVIREIVAC", note l’Inserm, en charge de la coordination de ce programme. 

Les mutations de virus, des processus naturels

Rien ne permet donc aujourd'hui d'établir un quelconque lien entre les essais cliniques des vaccins et le développement de variants du Covid. Ajoutons que les variants qui inquiètent aujourd'hui les médecins ont émergé dans des pays où le virus circule de manière intense. Puisque le Covid est susceptible de muter à chaque fois qu'il se transmet, il est logique que les variants soient observés dans des pays où surviennent de nombreuses contaminations. Il serait ainsi plus que surprenant de voir apparaître un variant en Nouvelle-Zélande, pays où le virus ne circule presque plus désormais. 

En résumé, il est trompeur d'associer les essais cliniques des vaccins aux apparitions de variants comme ceux découverts aux Brésil ou en Grande-Bretagne. Les mutations sont des processus naturels, observés à des degrés divers avec les différents virus. Si les essais cliniques avaient un impact direct, des variants auraient logiquement été observés dans tous les pays ou les laboratoires ont mené des expérimentations sur l'homme pour mettre au point leurs vaccins. Ce qui n'est pas le cas.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

L'exécutif change de ton : ce que va annoncer Jean Castex à 18h

EN DIRECT - Covid-19 : un nouveau joueur du XV de France testé positif, l'entraînement suspendu

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Covid-19 : quels sont les départements où la situation est "très préoccupante" ?

Les patients hospitalisés pour Covid de plus en plus jeunes : comment l'expliquer ?

Lire et commenter