La chirurgie, arme la plus efficace contre le diabète chez les obèses

La chirurgie, arme la plus efficace contre le diabète chez les obèses

DirectLCI
MEDECINE - La chirurgie de l'obésité, également appelée chirurgie bariatrique, serait plus efficace pour traiter le diabète chez les personnes obèses que les thérapies standards. Les patients qui en bénéficient arrivent à contrôler leur maladie sans recourir à de l'insuline et à de multiples antidiabétiques.

Avec l’épidémie d’obésité qui touche tous les pays du monde s'annonce un autre problème de santé publique : celui d’une épidémie de diabète. L’organisation mondiale de la santé prévoit qu’en 2030, cette maladie chronique sera la septième cause de décès dans le monde. Les personnes atteintes doivent suivre des mesures hygiéno-diététiques et médicales. Une nouvelle approche, encore peu connue, commence à faire ses preuves : celle de la chirurgie bariatrique.

Cette alternative regroupe un large éventail de techniques destinées à restreindre l'absorption de nourriture. Elle est considérée par l'OMS comme le seul traitement efficace contre l'obésité de classe III, appelée obésité morbide. Une récente étude présentée à la conférence annuelle de l'American College of Cardiologie réunie à Washington confirme qu'elle constitue de loin la meilleure approche pour contrôler durablement le diabète chez ces personnes.

Le pontage gastrique fait ses preuves

Pendant trois ans 150 personnes souffraient d'un diabète de type 2 ont été suivis par les auteurs de l'étude, considérée comme la plus étendue jamais effectué sur le sujet. Les participants ont été répartis en trois groupes. Le premier a été soumis à un traitement médical avec de l'exercice et un régime. Les participants du second groupe ont pris un traitement et ont subi un pontage gastrique, qui consiste à réduire la taille de l'estomac et à le relier directement au petit intestin pour qu'il perde 2 ou 3 % de son volume initial.

Enfin, le troisième groupe a, en plus du traitement médicamenteux, subi une gastrectomie, soit une ablation de l'estomac pour en réduire le volume de 75 à 80 %. L'objectif de cette expérience était de comparer l'efficacité de ces trois approches pour contrôler le diabète des patients. Trois ans après, seulement 5 % des membres du premier groupe ont pu atteindre cet objectif, contre 37,5 % chez ceux ayant subi un pontage gastrique et 24,5 % pour ceux qui ont eu une ablation de l'estomac.

"Des effets positifs durables"

"Cette étude montre que la chirurgie bariatrique est plus efficace avec des effets positifs durables pour traiter le diabète chez des personnes modérément et fortement obèses", souligne le Dr Sangeeta Kashyap, l'un des principaux auteurs de cette recherche. "Plus de 90 % des patients ayant subi une des deux chirurgies bariatriques ont pu perdre 25 % de leur poids et contrôler leur diabète sans recourir à de l'insuline et à de multiples antidiabétiques", a-t-elle précisé.

Mais la chirurgie bariatrique n'est pas sans risques, relèvent ces médecins, car elle peut avoir des complications comme des hémorragies, des infections ou la formation de caillots. En France, une enquête réalisée par l'Assurance maladie en 2013 révélait que plus de 30 000 patients en ont bénéficié en 2011. Le by-pass (qui court-circuite en grande partie l'estomac) et surtout la sleeve gastrectomie (réduction définitive du volume de l'estomac) représentaient les trois quarts des interventions.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter