La cigarette électronique inciterait les adolescents à fumer du tabac

La cigarette électronique inciterait les adolescents à fumer du tabac

DirectLCI
SANTÉ - Les adolescents, non-fumeurs, qui utilisent des cigarettes électroniques sont deux à trois fois plus enclins à commencer à fumer du tabac que ceux n'ayant jamais essayé le "vapotage", suggère une nouvelle étude menée aux Etats-Unis et publiée mardi 2 janvier.

Les cigarettes électroniques représentent-elles une porte d’entrée vers le tabagisme chez les jeunes ? Une nouvelle étude, publiée mardi 2 janvier dans le Journal of the American Medical Association (JAMA), montre que les adolescents non-fumeurs qui vapotent sont deux à trois fois plus enclins à fumer que ceux qui n’ont jamais essayé l'e-cigarette, rapporte ce samedi Le Figaro. Et le constat est le même pour les utilisateurs de narguilé ou de tabac à priser.


Cette étude a porté sur 10.384 jeunes non-fumeurs âgés de 12 à 17 ans qui, au départ, à l'automne 2013, avaient tous indiqué n'avoir jamais fumé de tabac. Parmi eux, 851 adolescents ont rapporté avoir déjà essayé la cigarette électronique. Un an plus tard, 690 d'entre eux confient avoir fumé, notent les chercheurs de l'université de Californie (Etats-Unis). 

En vidéo

VIDÉO - Le paquet de cigarettes devrait passer à 8€ en janvier. Quel impact sur la consommation ?

Selon le Dr Pierre-François Dancoine, tabacologue à l’hôpital privé La Louvière (Ramsay Générale de Santé, Lille), interrogé par Le Figaro, l’une des explications serait que l'e-cigarette peut induire une dépendance. "La vapoteuse mime l’effet addictif que l’on retrouve avec la cigarette classique. Même sans nicotine, les ados prennent l’habitude d’inhaler un produit. Ils adoptent un geste, un comportement", commente le médecin dans le quotidien. Dans une étude qu'il a menée en 2017 auprès de plus de 600 adolescents, âgés de 14 à 18 ans, trois quart d'entre eux ne faisaient pas la distinction entre fumer et vapoter.


Mais pourquoi ces jeunes sont-ils si enclins à tester la cigarette électronique ? Pour les chercheurs américains, certains de ces jeunes pourraient être plus enclins à "vapoter" avant d’essayer le tabac car ils pensent que les e-cigarettes sont inoffensives ou ne créent pas d’accoutumance.


Ces chercheurs déplorent aussi les campagnes publicitaires des fabricants de cigarettes électroniques qui ciblent la jeunesse en proposant notamment des saveurs attrayantes pour les adolescents. Ils dénoncent en outre le manque de réglementation qui facilite la vente de ces produits aux mineurs. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter