La figue, un fruit anticholestérol et anticancer

La figue, un fruit anticholestérol et anticancer
Santé

NUTRITION – Ce fruit gourmand et rafraîchissant déborde de nutriments. De quoi faire le plein de vitamines et de minéraux pour la rentrée ! Voici toutes les bonnes raisons de le déguster jusqu’à la fin du mois d’octobre.

Violette, blanche, verte…la figue offre un bal de couleurs comme de saveurs. Ce fruit d’été, à la chair délicieusement acidulée, regorge de bons nutriments. Avec lui, c’est sûr, vous allez faire le plein de magnésium, de potassium ou encore de…calcium. Mais ce n’est pas tout. La figue a des vertus anticancer, anticholestérol et constitue un allié de choix pour votre transit. De plus, comme elle est très peu sucrée, ce n’est pas elle qui vous fera grossir. Tour d’horizon des bonnes raisons de la mettre au menu avec le diététicien-nutritionniste, Maxime Mességué. 

Où la trouver, comment la choisir ?

Le début du mois de septembre sonne l’heure de son grand retour sur les étals des marchés, des primeurs ou des supermarchés. En France, c’est la figue de Solliès qui a la cote. Son nom vient d’ailleurs de la capitale de la figue, Solliès-Pont, dans le Var. C’est la seule à bénéficier d’une appellation d’origine protégée (AOP). 

Pour choisir celle qui fera le plus frémir vos papilles de plaisir ? Opter pour une figue ferme et charnue. Mais votre odorat sera aussi un très bon indicateur. Sachez qu’une fois cueillie, elle ne mûrit plus.

Ses points forts : des fibres et des antioxydants

"Les figues sont riches en antioxydants, et particulièrement celles qui ont une pelure de couleur foncée", explique le diététicien-nutritionniste. "Parmi eux, des composés phénoliques et des caroténoïdes." En plus de lutter contre les radicaux libres et de prévenir le vieillissement prématuré des cellules, ces antioxydants stimulent la sécrétion de mélanines (les pigments qui colorent la peau). De quoi prolonger la durée de votre bronzage !

Si la figue est un aliment anticancer, ce n’est pas seulement grâce à ses antioxydants. En effet, "le fruit contient des couramines, une substance naturelle aromatique, qui préviendraient le cancer du côlon et de la prostate", ajoute le spécialiste de la nutrition.

Mais aussi, "la figue contient des fibres solubles qui aident à réguler le taux de cholestérol et ces fibres insolubles maintiennent une bonne fonction intestinale." En effet, les fibres stimulent les intestins et peuvent, par exemple, soigner une constipation chronique. 

Enfin, "la figue est un des fruits les plus riches en calcium, ce qui en fait une bonne alternative aux produits laitiers", propose Maxime Mességué. Dans ce cas, préférez-les séchées.  

Comment la préparer ?

Vous l’aurez compris, nul besoin de l’éplucher, sauf peut-être au niveau du pédoncule. Ce serait dommage de se priver de ses nutriments essentiels. Crue, vous n’aurez qu’à la croquer allègrement, après l’avoir rincée. Coupée en morceaux, elle se mélange parfaitement avec une glace, un yaourt, une salade de fruits ou un bout de fromage. Cuite, elle pourra agrémenter votre magret de canard, filet mignon ou queue de lotte. Vous pouvez aussi vous amuser à les farcir avec de la pâte d’amande ou du fromage de chèvre. 

Saison et conservation

C’est le moment de la savourer ! La pleine saison s’étend de juillet à octobre. Et pour profiter de toutes ses saveurs, dégustez-les vite après l’achat. Sinon, vous pouvez les conserver à l’air libre, mais seulement quelques jours. 

Maxime Mességué est diététicien à Paris Xe.

Son site : maximemessegue.fr

À LIRE AUSSI 

>> LES VERTUS DES PÊCHES, NECTARINES ET BRUGNONS

>> LA MYRTILLE, UN ATOUT POUR VOS YEUX... ET VOTRE LIBIDO

>> LA COURGETTE, ANTICHOLESTÉROL ET BONNE POUR LE CŒUR

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter