La France a-t-elle vacciné deux fois moins que le Royaume-Uni et les États-Unis ?

La vaccination en France s'établit à des niveaux similaires à ceux de nos voisins.

INJECTIONS - Le député LR Eric Ciotti déplore un retard de la France en matière de vaccination. Problème : il se base sur de mauvais chiffres dans sa comparaison avec les États-Unis ou le Royaume-Uni.

La France, assure Eric Ciotti, accuse du "retard" au niveau de la vaccination. Environ "2 à 3 mois", estime-t-il. "En matière sanitaire, c'est essentiel et c'est beaucoup", a déploré le député des Alpes-Maritimes jeudi 20 mai sur le plateau de BFMTV. "On est à 30% de Français qui ont reçu une première dose, un peu plus de 30%", a-t-il souligné, alors qu'en "Grande-Bretagne c'est presque le double, aux États-Unis aussi". Si ces pays ont bien de l'avance, la comparaison de l'élu LR est trompeuse. Il s'appuie en effet sur de mauvais chiffres pour étayer son propos.

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Les Vérificateurs, une équipe de fact-checking commune aux rédactions de TF1, LCI et LCI.fr

Eric Ciotti ne compare pas les mêmes données

Lorsqu'il évoque la proportion de Français qui ont reçu une première dose du vaccin, Eric Ciotti est dans le vrai. Un peu plus de 30% de la population a en effet été bénéficié d'une première injection (31,5% exactement). Le problème vient de la comparaison qu'il effectue avec le Royaume-Uni et les États-Unis, où l'on observe respectivement 54% et 48% des habitants vaccinés avec une dose. Plus qu'en France, certes, mais pas "presque le double" comme l'affirme le député.

Cette confusion provient peut-être d'une mauvaise lecture des chiffres. En effet, les pourcentages fournis par les autorités sanitaires des différents pays ne font pas toujours référence à des données d'un même périmètre. En France, l'usage veut que l'on rapporte le nombre de premières doses à la population totale. Mais ailleurs, comme par exemple aux États-Unis, on s'intéresse aux seuls habitants de 18 ans et plus. Un choix qui peut se justifier par le fait que la vaccination n'est pour l'heure pas ou peu ouverte aux mineurs à travers le monde. À cet égard et seulement à cet égard, les États-Unis ont bien franchi la barre des 60% de personnes primo-vaccinées. Si Eric Ciotti s'est arrêté à ce chiffre, il a pu en conclure à tort que c'était le double de ce qui était réalisé dans l'Hexagone.

Lire aussi

Si l'on dépasse cette comparaison trompeuse, on peut s'intéresser au message global du député LR. Selon lui, la France accuse du retard, une situation dont il rend le gouvernement responsable. Au regard des autres pays européens, notre pays est-il tant à la traîne que ça ? Grâce aux données compilées par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), les comparaisons sont aisées, comme en témoigne le graphique qui suit (accessible via ce lien s'il ne s'affiche pas). Notez que les chiffres sont relatifs aux seules personnes de plus de 18 ans.

À défaut de se trouver dans le peloton de tête des pays réunis par l'European Center for Disease Prevention and Control, la France n'est en tout cas pas à la traîne. Elle se situe même exactement au milieu, avec 13 pays plus performants et 13 autres plus lents. Si l'Allemagne ou la Belgique ont injecté davantage de premières doses, des pays comme le Danemark, l'Italie ou le Portugal sont moins avancés. L'Espagne, quant à elle, se trouve à des niveaux similaires. L'ECDC souligne qu'en Europe, 38,9% des plus de 18 ans ont reçu au moins une dose, ce qui place la France dans la moyenne. 

Difficile donc, à la lecture de ces données, de pointer du doigt la lenteur de la France dans sa campagne de vaccination. Si d'autres pays font mieux, il est trompeur d'affirmer qu'au Royaume-Uni et aux États-Unis, la part de personnes ayant reçu une première dose est deux fois plus importante. Ces deux pays ont été plus rapides pour lancer leur campagne, mais il est nécessaire de rappeler qu'ils ne font pas partie de l'UE et n'ont ainsi pas été soumis aux mêmes règles (et contraintes) relatives à l'autorisation et à la distribution des vaccins.

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Météo : 16 départements en vigilance orange aux orages, le Rhône en vigilance canicule

AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace

EN DIRECT - Masque à l'école : il pourra être enlevé à la récréation mais pas dans les classes

Disparition de Delphine Jubillar : Cédric Jubillar, sa mère et son beau-père en garde à vue

Pourquoi Cédric Jubillar a-t-il été placé en garde à vue ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.