La France championne du monde de football : 3 conseils pour vite faire passer la gueule de bois

Santé
DEUX ÉTOILES - Mal de tête, grosse fatigue, estomac retourné... Vous avez abusé dimanche soir au moment de fêter la victoire des Bleus face à la Croatie. Il n'existe pas de formule magique mais quelques conseils vous aideront toutefois à remonter le terrain en cas de gueule de bois.

On en connaît qui ont fait la fête dimanche soir et pas qu'un peu ... Et le retour au travail ce lundi matin n'a pas été évident à gérer au regard des litres d'alcool consommés pour fêter la victoire de l'équipe de France en finale ? Déjà, sachez que vous n'étiez pas seul(e). L'euphorie était partagée. Des millions de Français ont en effet fêté dignement le triomphe des Bleus contre les Croates et cette magnifique seconde étoile. Mais comme votre patron va tout de même attendre de vous une certaines productivité, nous vous avons sélectionné une série de conseils pour vous remettre rapidement sur pieds. 

► Buvez beaucoup... d'eau


C'est la déshydratation causée par l'alcool qui provoque la gueule de bois. Si vous êtiez dans un état d'ébriété trop avancé mardi soir pour penser à boire avant de vous coucher, n'oubliez pas de vous rattraper dès le lendemain matin. Ne lésinez pas sur la quantité : avalez plusieurs verres d'eau dès le réveil puis régulièrement au cours de la journée.


Oubliez le jus d'orange, trop acide, et évitez le café, un diurétique qui contribue à la déshydratation. Ne cherchez pas non plus à combattre le mal par le mal en vous servant une petite bière dès le matin, cela amplifierait la déshydratation. L'eau gazeuse sera en revanche un plus si vous avez aussi mal à l'estomac.


► Mangez léger


Ne croyez pas au mythe que les graisses absorberaient l'alcool. Même si vous avez une fringale, il est recommandé de résister, au moins jusqu'au soir. Pour le déjeuner, un bouillon de poule ou des sushis vous feront plus de bien qu'une entrecôte et des pâtes ou du riz soulageront davantage votre estomac que des frites dégoulinant d'huile (attendez le soir pour ça !).


Outre le désagrément, vomir ferait du mal à votre système digestif. Si malgré tout vous avez des nausées et des douleurs à l'estomac, optez pour un pansement gastrique et du citrate de bétaïne anhydre .


► Privilégiez le paracétamol à l'aspirine


Si le mal de tête vous donne envie de vous taper la tête contre les murs, et que vous ne savez pas comment vous allez survivre à cette journée, prenez du paracétamol pour vous soulager. Mais attention à la quantité car un surdosage peut endommager le foie.


Quant aux cachets d'aspirine, ils interfèrent avec l'enzyme responsable de l'élimination de l'alcool. Pour ne pas subir un effet contraire à celui escompté, attendez donc quelques heures après votre dernier verre d'alcool pour en prendre.

Le menu post-fête

Et comme à LCI, on est très très sympa, un nutritionniste interrogé par Business insider vous propose le menu idéal d'une journée post-cuite (voir vidéo ci-dessus). Suivez le guide ! 


AU RÉVEIL :  2 verres d’eau et une décoction au gingembre et au miel.

AU PETIT DEJ' : une omelette aux champignons avec un jus de tomate

FIN DE MATINÉE : une banane et deux verres d’eau

A MIDI : des sushis et une soupe miso, accompagnés d’une eau de coco

DÉBUT D'APREM : un smoothie de légumes verts

AU GOÛTER : deux verres d’eau et une tartine d’avocat

AU DÎNER : un burger frites et deux verres d’eau 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter