La grande majorité des patients en réanimation ont-ils vraiment plus de 60 ans ?

On observe une forte hausse des patients en réanimation chez les plus de 60 ans.

DANGER CROISSANT - Olivier Véran soutient qu'il est prioritaire de vacciner les personnes les plus âgées, celles-ci étant plus exposées à des formes graves. Et indique que la majorité des patients en réanimations sont âgés de plus de 60 ans. C'est vrai.

Invité de RTL ce mardi matin, le ministre de la Santé a été logiquement interrogé sur la stratégie vaccinale française, très critiquée depuis plusieurs jours et accusée de lenteur. Un entretien au cours duquel Olivier Véran a notamment expliqué que "les gens qui sont en réanimation, massivement, sont âgés de 60 ans et plus". Lorsqu'on a moins de 50 ans, a-t-il ajouté, "le risque de faire une forme grave est heureusement beaucoup plus faible, et donc nous priorisons les personnes les plus fragiles". Des propos vérifiés par LCI à l'aide des données fournies par Santé Publique France et qui se révèlent exacts. 

Toute l'info sur

Covid-19 : la France touchée par une deuxième vague d'ampleur

Les dernières infos sur l'épidémie

Une augmentation marquée

Sur la plateforme Géodes, des milliers de données relatives à l'épidémie sont agrégées et mises à jour quotidiennement grâce aux relevés de terrain. Une source d'informations précieuse, fruit du travail de Santé Publique France et qui nous renseigne notamment sur les hospitalisations, les retours à domiciles ou encore la répartition géographique des décès. Pour vérifier les propos d'Olivier Véran, c'est vers un autre indicateur qu'il faut se tourner, celui du nombre de personnes actuellement en réanimation, réparties par classes d'âge. 

Lire aussi

Les dernières données disponibles étant celles de la veille, on se penche sur celles du 4 janvier 2021, qui distinguent les patients par classes d'âge de 10 ans. Sans surprise, les plus jeunes sont quasiment absents des services de "réa", tout comme les patients âgés de plus de 90 ans. Très fragiles, ils sont bien souvent considérés comme ne pouvant pas résister à une épreuve comme celle de la réanimation, si bien que les médecins préfèrent généralement ne pas les y placer. La répartition par âge globale, quant à elle, peut être observée sous forme graphique.

Sur un total d'un peu plus de 2.600 patients en réanimation à l'échelle du pays pour des cas de Covid, on observe que les moins de 40 ans se comptent sur les doigts de seulement quelques mains. Les chiffres croissent à mesure que les patients vieillissent, si bien que l'on observe une évolution massive pour les 60 ans et plus, qui sont les plus nombreux. Une répartition avec les 0-59 ans d'un côté et les 60 ans et plus de l'autre montre que ces derniers sont plus que majoritaires : pas moins de 80%.  

S'il n'est pas forcément surprenant de voir les personnes de plus de 60 ans surreprésentés dans les services de réanimation, ces chiffres permettent de confirmer que l'épidémie fait des dégâts en priorité chez les seniors. LCI soulignait d'ailleurs il y a quelques mois le fait que l'âge moyen des personnes décédées du virus était de 81 ans. L'âge médian quant à lui, était de 84 ans. Confirmant les propos du ministre, les chiffres de Santé Publique France permettent donc de mieux comprendre pourquoi l'accent est aujourd'hui porté sur la vaccination des publics les plus âgés. 

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Joe Biden estime que le Covid-19 fera "plus de 600.000" morts aux États-Unis

EN DIRECT - États-Unis : l'acte d'accusation contre Donald Trump transmis au Sénat lundi

"Langue Covid" : un nouveau symptôme du virus ?

6 doses au lieu de 5 : la baisse des livraisons de Pfizer est-elle liée à une nouvelle stratégie de vaccination ?

Procès en destitution de Trump : l'article transmis lundi au Sénat, et après ?

Lire et commenter