La vaccination jugée inefficace ? Attention, cet extrait de LCI a été tronqué

La vaccination jugée inefficace ? Attention, cet extrait de LCI a été tronqué

IMMUNITÉ - Une vidéo du Professeur Bertrand Guidet, invité sur LCI ce vendredi, lui fait dire que la vaccination des soignants serait inutile. L'extrait a été volontairement tronqué.

C'est une manipulation simplissime, relativement courante dans les sphères de désinformation. Sur Twitter, un internaute coutumier de ce type de pratique assure que le Professeur Bertrand Guidet a confié sur le plateau de LCI qu'il y avait "des soignants qui ont été vaccinés avec deux doses et qui ont été contaminés 15 jours après la deuxième injection". La vidéo, vue 24.000 fois en près de 24 heures ce dimanche 9 mai, sert ensuite d'argument massue pour prouver une prétendue inefficacité du vaccin. Sauf qu'elle a été tronquée.

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Les Vérificateurs, une équipe de fact-checking commune aux rédactions de TF1, LCI et LCI.fr

Une efficacité à 95% contre la contamination

La séquence est issue d'une interview diffusée ce vendredi 7 mai sur LCI. Interrogé sur les récents cas de contaminations dans un Ehpad aux États-Unis, le chef du service de réanimation de l'Hôpital Saint-Antoine, à Paris, évoque des cas similaires repérés au sein de l'AP-HP. Il révèle que des membres du personnel "qui ont eu les deux doses" ont ensuite été contaminés. Le chef de service souligne que ces cas sont en "cours d'investigation",  les autorités cherchant à examiner s'il y a eu un "problème de sérologie" ou "s'il y a un impact des variants".

C'est cet extrait qui a été coupé et mis sur les réseaux sociaux. Mais en omettant de diffuser la suite de la phrase... qui débute littéralement par les mots : "Les  vaccins sont efficaces." Comme vous pouvez l'entendre dans la séquence complète, en tête de cet article, le spécialiste explique que si le vaccin "ne prévient pas 100% des infections", il protège bien "contre les formes graves". "Ce qui est très rassurant, c'est qu'il y a infection, mais avec des formes mineures : un peu de fièvre ou le nez qui coule. Les formes graves sont exceptionnelles."

Lire aussi

De fait, une étude très récente sur les contaminations en Israël a montré que le produit de Pfizer-BioNTech immunise à plus de 95,3% contre la contamination au Covid-19. Publiée ce 5 mai dans la revue médicale The Lancet, elle montre également une efficacité de 97,2% contre les hospitalisations et de 96,7% contre les décès.

L'internaute fait donc dire à ce spécialiste de la réanimation le contraire de ce qu'il pense. Sur LCI, Bertrand Guidet a en réalité martelé tout au long de l'émission le même "message très rassurant". À savoir que "les personnes qui, après une vaccination bien conduite, font une infection, ne font pas, ou exceptionnellement, une forme sévère". 

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Angleterre : dépassé par le variant Delta, Boris Johnson décale d'un mois le déconfinement

EN DIRECT - Covid-19 : 63 décès en 24 heures, la pression sur l'hôpital poursuit sa décrue

Bac : diplômé à 13 ans en 2015, que devient Pierre-Antoine ?

VIDÉO - Mila dans Sept à Huit : "Peut-être que je serai morte dans cinq ans"

Que se passe-t-il à la centrale nucléaire de Taishan, en Chine ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.