Laits végétaux : attention, ils sont dangereux pour les bébés

Laits végétaux : attention, ils sont dangereux pour les bébés

DirectLCI
ALIMENTATION - Les "laits" végétaux plaisent de plus en plus aux adultes. À tel point que beaucoup de parents, croyant bien faire, n'hésitent plus à en donner à leurs nourrissons. Pourtant, cette pratique peut avoir des conséquences très graves sur la santé et la croissance du bébé.

Un tout-petit ne mange pas comme nous. Mais on a de plus en plus tendance à l’oublier. Encouragée par la mode des jus végétaux (soja, amande, riz, noisette) qui ont envahi les rayons magasins bio, beaucoup de parents croient bien faire en retirant le lait de vache du régime alimentaire de leur nourrisson. Une pratique de plus en plus en vogue, à en croire un communiqué de la Société francophone de nutrition clinique et métabolique (SFNEP).

Or si ces produits peuvent être consommés par les adultes, pour des raisons éthiques, gustatives ou d'intolérance, on sait que l'usage de ces produits pour les nourrissons peut avoir des conséquences graves sur le développement de l'enfant, voire même lui être fatale. "Ces soi-disant 'laits', qu’il faudrait plutôt appeler boissons, ne sont absolument pas indiqués chez l’enfant en bas âge voire même dangereux, confirme le Dr Béatrice Dubern, pédiatre nutritionniste à l'hôpital Trousseau. Donner du lait végétal à son nouveau-né est un acte de maltraitance alimentaire."

Au moins 34 cas de dénutrition en France depuis 2005

Et les médecins pédiatres en ont marre : au moins 34 cas de dénutrition ont été identifiés en France entre 2005 et 2013, selon une étude à paraître menée par une équipe de pédiatres de l'hôpital Trousseau. En 2011, un couple de végétaliens avait été condamné après la mort de leur fillette de 11 mois, malnutrie et carencée en vitamine A et B12. Celle-ci suivait, à l'instar de ses parents, un régime privé de tout aliment d'origine animale.

"Les douze premiers mois qui suivent la naissance de l'enfant sont cruciaux pour son développement cérébral et la croissance osseuse, rappelle le Dr Béatrice Dubern. Le nourrisson nécessite donc une alimentation spécifique, lui permettant de couvrir ces besoins nutritionnels." Jusqu'à 6 mois, il doit être exclusivement nourri, soit par du lait maternel, soit par des laits spéciaux premier âge ou deuxième âge. Autre solution : "Il existe des préparations enrichies pour nourrissons à base de riz ou de soja, pour ceux qui souhaitent pas nourrir leur enfant avec du lait d'origine animale".

Un risque accru de problèmes cardiaques et respiratoires

"Ce n’est pas le cas des boissons végétales de base, qui ont un apport énergétique et lipidique insuffisant, des apports protéiques et une teneur en calcium inadaptés, insiste le Dr Béatrice Dubern. Elles provoquent un état de dénutrition sévère, en raison du manque de fer ou de calcium, des carences en vitamines (A, B, D), des protéines déséquilibrées et parfois même un excès de graisses."

Résultat, le nourrisson va stopper sa croissance à cause de ces carences, avec un risque accru de problèmes cardiaques et respiratoires par la suite, insiste le médecin.

Des naturopathes et ostéopathes "peu scrupuleux"

D'après le Dr Béatrice Dubern, cette nouvelle mode repose principalement sur "la peur infondée du lait", alimentée par une petite armée de naturopathes et d'ostéopathes peu scrupuleux, qui en font fait leur marotte. En 2011 déjà, plus de 200 produits de ce type étaient disponibles à la vente selon l'Agence de la sécurité des aliments (Anses). Si les fabricants ont l'interdiction d'apposer la mention "pour nourrisson" sur leurs bouteilles, ils laissent parfois des allégations trompeuses, comme "accompagne les périodes de croissance" ou "enrichi en calcium".

"La plupart des parents justifient ce choix par une allergie au lait de vache, ou bien encore sur les 'bons' conseils d'une copine qui aurait vu les coliques de son bébé disparaître grâce à un lait d'origine non-animale. En réalité, ils ne font qu'appliquer leurs propres interdits alimentaires à leur enfant", estime la nutritionniste. De plus, ces boissons se trouvent principalement en magasins bio, ce qui leur donne une aura saine supplémentaire. À tord...

À LIRE AUSSI >> Manger sans gluten n'est pas meilleur pour la santé

Plus d'articles