Le dentiste qui ne se lavait pas les mains expose 22.000 patients au VIH

Santé
HYGIÈNE - Pendant plus de 30 ans, ce dentiste de Nottingham aurait soigné ses patients dans des conditions déplorables. C'est grâce à la vidéo de ses activités, prise par sa secrétaire, que l'alerte a pu être donnée par les autorités médicales britanniques.

Douloureuse et désagréable surprise pour les clients d'un cabinet dentaire de Nottingham, au centre de l'Angleterre, mercredi 12 novembre. Ils ont été contactés pour passer des tests de dépistage au VIH.

Mains non lavées, gants gardés, matériel dans les toilettes

La raison ? Les pratiques plus que douteuses du gérant de ce cabinet, qui n'a pas respecté les procédures d'hygiène obligatoires pendant plus de 30 ans. Le dentiste en question ayant soigné environ 22.000 patients, c'est avec autant de personnes que le NHS, le système de santé public britannique, a pris contact.

D'après l e Daily Telegraph , le praticien, Desmond D'Mello, ne se lavait pas les mains, pas plus qu'il ne changeait de gants après s'être occupé d'un de ses patients. Incongruité supplémentaire, le dentiste, qui a été interdit d'exercer pendant une période de 18 mois, avait l'habitude de stocker une partie de ses instruments dans les toilettes du personnel.

Une secrétaire lanceuse d'alerte

Négatif à tous les tests au VIH ainsi qu'aux hépatites B et C, D'Mello a cependant fait encourir un grand risque à ces patients. 160 d'entre eux, qui figurent sur la vidéo filmée en cachette par la secrétaire du dentiste, sont ainsi exposés à un "risque sérieux", rapporte encore le NHS.

Plus dramatique encore, on soupçonne le dentiste d'avoir, par sa négligence en matière d'hygiène, provoqué la mort d'une patiente de 23 ans en août 2014 , peu de temps après son passage chez le Dr D'Mello. Une enquête est menée dans ce sens par la police, comme dans le cas d'une femme de 29 ans morte en août 2013.


 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter