VIDÉO - Le glyphosate autorisé pour cinq ans de plus dans l'UE

SANTÉ - L'herbicide controversé, qui entre notamment dans la composition du Roundup de Monsanto, a finalement été autorisé pour 5 ans de plus dans l'Union européenne. La France a voté contre, mais l'Allemagne a voté pour.

Surprise à Bruxelles, et (très) mauvaise surprise pour Nicolas Hulot. Le glyphosate, un herbicide dont le caractère cancérogène fait débat, a été autorisé ce lundi pour 5 ans de plus dans l'Union européenne par un vote des États membres. Dix-huit pays, dont l'Allemagne, ont en effet voté en faveur de la proposition de la Commission européenne de renouveler la licence du produit, qui expire mi-décembre. Neuf pays, dont la France, s'y sont opposés et un s'est abstenu.


Pour être adoptée, cette proposition de l'organe exécutif européen devait recueillir une majorité qualifiée, soit 16 Etats représentant 65% de la population de l'Union européenne. Le 9 novembre dernier, cette majorité qualifiée n'avait pas été atteinte. C'est pourquoi un second vote a été effectué ce lundi à Bruxelles, lors d'un comité d'appel.

La position de l'Allemagne, qui a voté pour un renouvellement de 5 ans ce lundi après s'être abstenue le 9 novembre dernier lors du précédent vote, a de quoi surprendre. Rien n'indiquait en effet que Berlin puisse changer de position, alors que le pouvoir est toujours paralysé par les négociations afin de former une coalition. Selon une source proche du dossier mentionnée par l'AFP, le pays a changé de position après avoir demandé des modifications au texte proposé en lien avec des restrictions sur l'usage privé du glyphosate et le respect de la biodiversité. 


Plusieurs pays, dont la France et l'Italie, défendaient un scénario de sortie du glyphosate avec une autorisation la plus courte possible. Le ministre de Transition écologique Nicolas Hulot, avait affirmé qu'il n'irait pas au -delà de 3 ans. D'autres pays, au contraire, souhaitaient voir le glyphosate renouvellé pour 7 ou 10 ans. 

En vidéo

VIDÉO - Plusieurs questions sur le glyphosate, une molécule "probablement cancérigène"

Herbicide controversé, le glyphosate fait l'objet d'un âpre débat depuis son classement en 2015 par le Centre international de recherche sur le cancer, un organe de l'OMS, comme "cancérogène probable". Les agences scientifiques de l'UE sont en revanche arrivées à des conclusions inverses.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le scandale du glyphosate

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter