Le lait de cafard, l’aliment du futur ?

Santé
DirectLCI
INSECTE - Et si nous buvions bientôt du "lait de cafard" ? L'idée paraît saugrenue voire peu ragoutante. Pourtant, cette boisson aurait de nombreuses vertus. Découverte.

Oubliez le lait de vache, le lait de soja ou le lait d’amande. Une nouvelle boisson débarque et pourrait s’imposer dans nos verres. Au premier abord, son nom ne fait pas rêver. Pourtant, elle renfermerait de multiples atouts. De quoi s'agit-il ? Du "lait de cafard", tout simplement. Un nom peu ragoûtant pour un aliment qui a pourtant tout pour vous séduire.

EN SAVOIR + >>  Laits végétaux : attention, ils sont dangereux pour les bébés

C'est à ce nouveau super-aliment que s’est intéressé une équipe de chercheurs indiens de l’Institute for Stem Cell Biology and Regenerative Medicine. Cette substance provient du diploptera punctata, une espèce de cafard, découverte par un scientifique américain, qui donne naissance à des petits qui ne sortent pas sous la forme d’un œuf. La progéniture se nourrit d’une substance composée de cristaux. C’est ces derniers que les chercheurs indiens ont analysés.

Un concentré de protéines

Cette étude, relayée par le  Daily Mail , a permis de découvrir que ce liquide contenait de nombreuses protéines permettant de nourrir les embryons dès la naissance. "Les cristaux sont un aliment complet. Ils ont des protéines, des graisses et des sucres. Au regard des séquences protéiniques, ils ont tous les acides aminés nécessaires", détaille Sanchari Banerjee, auteur principal de l’étude. Autre avantage, cette substance libère l’énergie progressivement sur une longue période. Un mécanisme qui peut s'avérer utile pour les séances de sport. Jusqu’à présent, le lait de bufflonne était considéré comme le plus riche en protéines. Mais le "lait de cafard" lui a piqué la première place. A volume égal, il en contiendrait trois fois plus.

Les scientifiques évoquent la possibilité d’utiliser ce "lait de cafard" comme un substitut alimentaire efficace. Une question se pose alors : comment le consommer ? Rassurez-vous, il ne sera sûrement pas nécessaire de manger des cafards pour bénéficier des avantages. Les scientifiques cherchent donc à recréer, en laboratoire, un liquide aux bienfaits identiques. Une étude mondiale affirme avoir déjà réussi à séquencer les gènes. Alors, convaincu ?

A LIRE AUSSI
>> Consommer des insectes ? L'Anses alerte sur les risques d'allergies
>>  Génial, les insectes envahissent nos assiettes !

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter