Le pape a-t-il expliqué que le vaccin serait "requis pour entrer au paradis" ?

Le pape milite en faveur d'un accès au vaccin au plus grand nombre.

SAINTE PIQÛRE - Le Pape François aurait assuré, à en croire des messages en ligne, que se faire vacciner serait indispensable pour entrer au paradis. C'est faux, mais le souverain pontife est bien un partisan du vaccin, qu'il appelle à diffuser au plus grand nombre.

Si Emmanuel Macron a assuré que le vaccin ne serait pas obligatoire, le gouvernement cherche à convaincre un maximum de Français d'y avoir recours. Une publication Facebook laisse entendre qu'il n'est pas le seul puisque le pape lui-même aurait plaidé en faveur du vaccin. Celui-ci serait en effet "requis pour entrer au paradis". Une déclaration pour le moins explicite, mais dont on ne trouve en réalité aucune trace. Ce message trompeur ne signifie pas pour autant que François s'oppose à la vaccination, loin de là. 

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Un soutien répété au vaccin

La publication Facebook présente la capture d'écran de ce qui ressemble à un article de presse en français. Malgré des recherches approfondies, il est impossible de le retrouver en ligne. Et pour cause : il s'agit d'un article publié en anglais qu'un internaute a consulté via un outil de traduction automatique, ce qui explique qu'une recherche en français n'aboutisse à aucun résultat.

Quelle est la source de cette "information" ? Le site The Babylon Bee, une publication satirique en ligne fondée en 2016 et qui est coutumière des publications sur l'Église. Une rubrique "théologie" est d'ailleurs créée pour archiver l'ensemble des articles sur cette thématique. Basé aux États-Unis, ce site pourrait être comparé au "Gorafi", bien connu des internautes français. Il ne s'intéresse pas qu'à la religion et rebondit sur les sujets qui font l'actualité, dans de multiples domaines. Les déclarations prêtées au pape François sont donc inventées de toute pièce, et n'avaient vocation qu'à amuser les lecteurs anglophones.

Lire aussi

Il faut néanmoins souligner que le souverain pontife est un partisan de la vaccination dans le cadre de l'épidémie actuelle de Covid-19, et qu'il a à plusieurs reprises pris position pour appeler à une vaccination accessible au plus grand nombre. 

"Ce serait bien triste si l’on devait donner la priorité aux plus riches pour le vaccin contre le Covid-19", a lancé le pape, ajoutant que "ce serait bien triste si ce vaccin devait devenir la propriété de telle ou telle nation, et non un bien universel à disposition de tous." Un message sans ambiguïté, tandis qu'il constituait une commission pour réfléchir au "monde d'après". Un expert du Vatican, membre de ce groupe, s'est récemment inquiété de l'aura de certains groupes opposés aux vaccins. "Il y a un devoir moral de se vacciner pour protéger les gens qui ne supportent pas le vaccin, et aussi plus largement pour protéger le système social", a-t-il déclaré, comme le rapporte La Croix.  

S'il est donc faux d'indiquer que le pape conditionne l'entrée au paradis au fait de se faire vacciner, il faut donc bien noter que François a été depuis plusieurs mois très clair dans ses prises de position, appelant à ce que chaque individu puisse avoir un accès au vaccin, sans discrimination aucune. Il incite à ne pas oublier les populations les plus défavorisées et souhaite qu'elles puissent elles aussi en bénéficier sans restriction aucune.

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la France dépasse le seuil des 70.000 morts

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

"Il va falloir encore tenir" : la réponse de Macron à Heidi, l'étudiante à bout qui l'a interpellé

Vaccin Pfizer : les livraisons à l'UE vont être retardées de "trois à quatre semaines"

Royaume-Uni : des colis envoyés aux plus démunis provoquent l’indignation

Lire et commenter