Le PDG de Moderna a-t-il reconnu que son vaccin n'était efficace "qu'à 40 ou 50%" ?

Le vaccin Moderna

PROTECTION - Des internautes assurent que le PDG de Moderna aurait reconnu l'inefficacité des vaccins contre le variant Delta du coronavirus, regrettant que la moitié des personnes vaccinées risquaient d'être contaminées. Ses propos ont été tronqués.

Un aveu de faiblesse venu du patron lui-même ? De nombreux internautes affirment depuis plus d'une semaine que le PDG du laboratoire Moderna, qui produit l'un des quatre vaccins administrés en France, aurait reconnu l'inefficacité de son produit. "Stéphane Bancel a déclaré que 40 à 50% des double-vaccinés risquent une contamination au variant Delta cet automne", s'offusque ainsi un internaute sur Twitter, remettant en cause les "95% de protection du vaccin" annoncés en début d'année. 

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Les Vérificateurs, une équipe de fact-checking commune aux rédactions de TF1, LCI et LCI.fr

La rumeur est partie le 28 juin d'un compte anti-vaccin très populaire. Auprès de ses 20.000 abonnés, il a partagé un extrait d'un interview du patron de Moderna. Au micro de BFM Business, on l'entend effectivement relever que face au nouveau variant Delta du coronavirus "vous serez sans doute malade à 40 ou 50%". Une petite phrase qui a fait beaucoup de bruit, en étant notamment reprise par des personnalités publiques, comme François Asselineau, fondateur de l'Union populaire républicaine (UPR). Sauf que les propos du chef d'entreprise ont été tronqués et décontextualisés.

La vaccination est "très efficace"

Sur le site de la chaîne d'informations économiques, on retrouve rapidement cette interview dans son intégralité, enregistrée le 28 juin dans le cadre du sommet "Choose France", qui avait lieu à Versailles. Stéphane Bancel commence par évoquer le grand intérêt des vaccins, relevant que "la vaccination est très importante et très efficace". Cependant, il souligne ensuite les différences d'efficacité entre chaque produit, notant que "les vaccins à ARNm" – technologie utilisée justement par Moderna – "ont des efficacités à 95%". "D'autres à 60%, d'autres vaccins encore moins."

C'est justement à ces derniers produits qu'il fait référence dans la suite de son interview. Interrogé par le journaliste sur l'efficacité des vaccins contre le variant Delta "qu'elle que soit leur technologie", le patron de Moderna vante les mérites de son vaccin … contrairement à ceux efficaces à 60%. C'est notamment le cas du vaccin AstraZeneca dont l'efficacité a été estimée entre 60 et 76% pour prévenir les cas symptomatiques. "Les vaccins protègent, mais protègent de manière différente", lance-t-il en début d'argumentaire. Avant d'expliquer qu'un vaccin avec une faible efficacité initiale le sera d'autant moins face au nouveau variant, et pourrait provoquer "40 à 50%" de contaminations au Covid-19.

Lire aussi

Reste à souligner que ces pourcentages ne concernent que l'efficacité contre les formes symptomatiques. Et non pas la protection contre les formes graves, les hospitalisations et les décès. Selon les autorités sanitaires britanniques, deux doses du vaccin Pfizer protègent ainsi à 96% contre les hospitalisations et à 92% pour AstraZeneca. 

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Variant Delta : les personnes vaccinées pourraient autant le transmettre que les non-vaccinées

Covid-19 : décès de Jacob Desvarieux, figure du groupe Kassav'

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

"C'est comme si la vaccination ne servait à rien" : la déception des touristes face aux restrictions en Outre-mer

VIDÉO - Turquie : les images impressionnantes des feux de forêt qui ravagent la région d’Antalya

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.