Le rutabaga : un navet oublié pour ceux qui surveillent leur ligne

Le rutabaga : un navet oublié pour ceux qui surveillent leur ligne

DirectLCI
LEGUME - Chaque semaine metronews vous propose de mettre en lumière un légume de saison afin de vous aider à varier votre alimentation. Cette semaine gros plan sur le rutabaga, cette drôle de petite racine injustement délaissée.

Dans la famille des crucifères, il n'y a pas que les choux ! Pour varier les plaisirs et bénéficier des vertus de cette famille de légume on essaie le rutabaga. Ce navet oublié est idéal quand on surveille sa ligne et que l'on a envie de varier les plaisirs.

► Où le trouver, comment le manger ?
On ne va pas se mentir, le rutabaga ne se trouve pas sur tous les étales mais en ce mois de janvier vous le trouverez chez les primeurs du marché. Une fois chez vous, pour le préparer, pelez-le. La peau ne se consomme pas. Le rutabaga se mange toujours cuit mais il y a de nombreuses recettes à imaginer.

EN SAVOIR + >> Faites du bien à votre foie avec le radis noir

 Ses points forts : perdre du poids et faire le plein de vitamine C !
Pour le diététicien Maxime Mességué, le rutabaga est une bonne idée quand on est au régime. "C'est un légume très pauvre en calories ce qui en fait un véritable allié en ces temps où vous désirez peut-être perdre l'excès de poids accumulé pendant ces mois d'hiver. Riche en fibres et en potassium il a des vertus diurétiques très importantes." Information non négligeable, le rutabaga contient beaucoup de vitamine C : quand on vous dit qu'il n'y a pas que les oranges dans la vie ! "Comme tous les légumes crucifères, le rutabaga protège de l'apparition de cancers colorectaux, ainsi que des pathologies du tube digestif."

 Comment le préparer ? En remplacement de la pomme de terre
"Le rutabaga est une bonne alternative pour les gens qui surveillent leur ligne et qui, pour cette raison entendent limiter leur consommation de pomme de terre." On peut ainsi le préparer dans des potages ou dans des purées pour  "couper" l'apport en glucide de la pomme de terre. Si on veut varier on peut également le rôtir au four ou même le consommer en gratin : là aussi il permettra de rendre plus "light" un dîner pour lequel vous aviez prévu un gratin dauphinois.

 Prix et saison
Comptez environ 1,20 euro le kilo pour un kilo de rutabaga ce qui en fait un légume léger pour le poids et pour le porte-monnaie. Il se consomme de septembre à mars soit toute une moitié de l'année. Vous pouvez donc souvent avoir recours à ses vertus au cœur de l'automne ou de l'hiver.

Maxime Mességué est diététicien à Paris Xe.
Son site : maximemessegue.fr

À LIRE AUSSI
>> Retrouvez tous nos légumes de la semaine
>> Pourquoi vous devez manger du céleri-rave >> Les aliments à manger cet hiver

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter