Le syndicat des infectiologues de France tacle durement Didier Raoult (sans le nommer)

De vifs débats se sont engagés entre le professeur Didier Raoult et d'autres médecins qui ont mis en doute ses études sur l'hydroxychloroquine. Jamais un médicament n'aura déclenché de telles crispations entre scientifiques.
Santé

CLASH - Alors que la commission d'enquête de l'Assemblée nationale se penche ce mercredi sur la question de l'hydroxychloroquine en auditionnant Didier Raoult, les représentants des infectiologues expriment leur colère.

Didier Raoult n'a pas fini d'avoir les oreilles qui sifflent. Une habitude pour le désormais fameux professeur marseillais, qui sera auditionné ce mercredi 24 juin par la commission d'enquête de l'Assemblée nationale (à suivre à partir de 16h45 en direct sur LCI), précisément en tant que promoteur controversé de l'hydroxychloroquine comme traitement contre le Covid-19. En parallèle, le débat se poursuit et, ce même jour, plusieurs infectiologues, "représentant les médecins spécialisés en maladies infectieuses en France" à travers un regroupement de leurs instances, publient un communiqué incendiaire.

Lire aussi

En cause : les récents propos tenus par le professeur Christian Perronne, chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital de Garches, sur les ondes de Sud Radio, affirmant notamment que les opposants à ce traitement sont "achetés par l'industrie pharmaceutique" et que cette "véritable corruption a plongé des dizaines de milliers de Français dans la mort". Détail qui a son importance : Christian Perronne avait été, en avril, avec l'ex-ministre Philippe Douste-Blazy, à l'origine d'une pétition pour assouplir d'urgence les possibilités de prescription de l'hydroxychloroquine.

Une "controverse scientifique portée sur la scène médiatique"

"Les propos sont graves, car ils font passer pour des criminels les médecins qui s'appuient sur les données de la science pour soigner leurs patients, tout en cherchant à imposer des traitements probablement inefficaces", répliquent les quatre infectiologues signataires du communiqué du jour, au nom d'une entité regroupant la Société française d’infectiologie, le Collège des universitaires de maladies infectieuses et tropicales, le Conseil national professionnel des maladies Infectieuses et Tropicales le Conseil national des universités section Maladies infectieuses et tropicales.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Ils fustigent, au passage, ceux qui "voudraient faire croire que l'intuition est suffisante pour imposer des choix thérapeutiques en médecine". Et déplorent que "ce qui aurait dû rester une controverse scientifique [soit] porté sur la scène médiatique au travers de propos infondés scientifiquement et d'accusations calomnieuses". Une pierre dans le jardin du très médiatique Didier Raoult et de ses nombreux soutiens. Une de plus.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent