Le Truvada autorisé en France pour prévenir le Sida

Le Truvada autorisé en France pour prévenir le Sida

DirectLCI
SIDA - Marisol Touraine a annoncé ce lundi soir que le gouvernement est favorable à l'utilisation du Truvada comme traitement préventif contre le VIH.

Il est utilisé depuis 2005 pour traiter les personnes infectées par le VIH mais il pourrait bientôt faire bien plus. Le Truvada, un médicament qui combine plusieurs antirétroviraux, va être officiellement expérimenté comme médicament préventif contre le sida. L'objectif : permettre à des personnes saines de réduire très fortement le risque d'être contaminées par le VIH.

"Je suis favorable à la publication d'une recommandation temporaire d'utilisation du Truvada, un médicament qui doit nous permettre d'avancer significativement dans la lutte contre le VIH", a déclaré la ministre à l'Assemblée, dans le cadre de l'examen du projet de budget de la Sécurité sociale pour 2016. 

Le Truvada préventif autorisé... et remboursé

La publication de cette recommandation, qui permet à titre transitoire d'utiliser un médicament en dehors des champs de prescription prévus lors de son autorisation de mise sur le marché, devrait se faire "probablement au cours de la première quinzaine de décembre", soit peu après la journée mondiale de lutte contre le sida, le 1er décembre. La ministre a également annoncé que le traitement, dont les effets sont "probants", selon elle, pour réduire les contaminations, serait pris en charge à 100% "au début de l'année 2016". Une précision utile : la boîte de 30 comprimés coûtant 500 euros.

Le Truvada est déjà utilisé à titre préventif aux Etats-Unis. En France, le service des maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital Saint-Louis à Paris a déjà commencé au début du mois les premières consultations en France proposant ce traitement préventif, anticipant ainsi un éventuel feu vert des autorités.

EN SAVOIR + >> Un hôpital parisien teste le Truvada à titre préventif

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter