Le vaccin anti-Covid Sanofi-GSK sera vendu à moins de dix euros

Le vaccin anti-Covid Sanofi-GSK sera vendu à moins de dix euros

COÛT – Le vaccin développé par Sanofi et GSK sera accessible pour moins de dix euros, d’après le laboratoire français.

Pas encore sur le marché mais attendu de pied ferme, le vaccin du Français Sanofi, en partenariat avec la multinationale britannique GSK, sera vendu à moins de dix euros dans les pays développés. L’annonce a été faite ce jeudi 3 décembre par Thomas Triomphe, vice-président de la branche vaccins du laboratoire, à l’occasion d’une table ronde organisée par le magazine Challenges : "Un vaccin contre le Covid-19 dès le premier jour coûtera bien moins cher qu’un paquet de cigarettes", s’est-il engagé, avant de préciser que le prix exact "sera communiqué lorsque l’on aura les résultats de phase 1, phase 2, puisqu’il nous faut la finalisation de la dose utilisée pour pouvoir aller en phase 3".  L’accessibilité du vaccin est "tout en haut de nos priorités, juste après l’innocuité et l’efficacité du produit", a encore assuré Thomas Triomphe.

Toute l'info sur

Le monde commence à se vacciner contre le Covid-19

Les essais cliniques menés avec GSK en sont aujourd’hui à leur phase 2 et devraient prochainement aboutir à la dernière phase, durant laquelle le produit est testé à grand échelle sur l’homme. Sanofi travaille actuellement à plusieurs candidats vaccins selon "deux approches technologiques différentes", nous indiquait le laboratoire à la mi-novembre : la nouvelle technique de l’ARNm qui n’a pas encore fait ses preuves sur le marché et une technique déjà utilisée dans le vaccin contre le grippe. Le laboratoire français a déjà annoncé la production d’un milliard de doses en 2021 et a passé un accord avec l’Union européenne pour lui livrer 300 millions de doses.

Lire aussi

S’agissant des autres candidats vaccins finalisés pour bientôt, celui d’AstraZeneca devrait coûter entre 3 et 5 dollars la dose, tandis que celui de Pfizer/BioNTech fait l’objet de négociations en ce moment entre les laboratoires et les pays. Ainsi, Pfizer voudrait vendre la dose entre 23 et 30 dollars mais l’OMS souhaiterait abaisser le prix à 10 dollars. L’Alliance européenne pour le vaccin contre le Covid-19, lancée au mois de juin par les Français, les Allemands, les Italiens et les Néerlandais, a pour objectif de négocier les fameux accords passés entre les laboratoires et l’Europe mais aussi d’assurer la production d’un vaccin sur le continent à un prix juste.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la France dépasse le seuil des 70.000 morts

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

Vaccin Pfizer : les livraisons à l'UE vont être retardées de "trois à quatre semaines"

"Il va falloir encore tenir" : la réponse de Macron à Heidi, l'étudiante à bout qui l'a interpellé

Royaume-Uni : des colis envoyés aux plus démunis provoquent l’indignation

Lire et commenter