Le venin de ce serpent pourrait devenir un puissant anti douleur

Santé

DÉCOUVERTE – Lorsque le serpent bleu corail mord, sa victime meurt dans d’atroces souffrances. Mais des chercheurs ont peut-être trouvé le moyen d’en détourner les effets pour en faire un remède anti douleur. Explications.

Surnommé le "tueur des tueurs", le serpent bleu corail (calliophis bivirgatus), est aussi beau qu’il est mortel. Contrairement aux autres venins, son poison est si puissant qu’il déclenche des spasmes, la paralysie puis une mort rapide et… douloureuse. Son venin est si puissant que le serpent originaire d’Asie du Sud n’hésite pas à s’attaquer à des proies comme le cobra, beaucoup plus imposant. 

C’est pourquoi des chercheurs australiens, chinois et américains ont voulu percer le mystère. Les résultats de leurs travaux publiés dans la revue scientifique Toxins suggèrent que le venin du reptile pourrait être à l’origine d’un nouveau traitement contre la douleur. 

Lire aussi

    Un venin aux effets particuliers

    Plus précisément, les chercheurs ont découvert que le venin rare contient une toxine capable de cibler les récepteurs de la douleur. "La toxine appelée calliotoxine cible les canaux de sodium, qui sont au cœur de la transmission de la douleur, explique le Dr Bryan Fry de l'Université du Queensland (Australie). Son venin délivre un choc massif déclenchant des spasmes dans le corps entier de la proie alors que le venin des autres serpents fonctionne comme un puissant sédatif."

    Déjà en 2015, une équipe de chercheurs internationaux étudiait le venin d’un serpent appartenant à la même famille : le serpent corail Micrucus clarki. Ils souhaitaient alors mieux comprendre des maladies comme l’épilepsie, la schizophrénie ou plus généralement les douleurs chroniques. 

    Mais ici, les scientifiques se sont davantage intéressés aux effets du venin sur les nerfs des victimes. En récupérant la toxine, ils espèrent pouvoir élaborer de nouvelles formes de traitements anti douleur. 

    Lire aussi

      En vidéo

      Inde : il tente de réaliser un selfie avec un serpent... et se fait mordre

      Sur le même sujet

      Et aussi

      Lire et commenter