Le venin d'une guêpe brésilienne pourrait aider à lutter contre le cancer

Le venin d'une guêpe brésilienne pourrait aider à lutter contre le cancer

CANCER - Le venin d'une guêpe originaire du Brésil posséderait une toxine anticancéreuse, révèle une nouvelle étude. Cette substance aurait la capacité de s'attaquer aux cellules cancéreuses, tout en préservant les autres. Un découverte qui pourrait ouvrir la voie à de nouveaux traitements.

Son nom ? La guêpe Polybia paulista . Elle vit dans le Sud-est du Brésil, où elle est considérée comme particulièrement indésirable en raison de la taille de son dard qui cause des piqûres très douloureuses. Mais la petite bestiole tient peut-être enfin sa revanche. À en croire les conclusions d'une étude menée par des chercheurs britanniques et brésiliens de l'Universidade Estadual Paulista Julio de Mesquita Filho (UNESP) de Sao Paulo au Brésil.

Les résultats de leur recherche, parus dans la revue scientifique Biophysical journal , ont montré qu'une toxine présente dans le venin de cette insecte est capable de "tuer" spécifiquement les cellules cancéreuses, sans pour autant endommager les autres. Ce spécimen endémique du Brésil secrète une substance toxique qu'il utilise pour se protéger des prédateurs. Cela faisait déjà quelques temps que celle-ci intriguait les scientifiques.

Une molécule aux propriétés étonnantes

La raison ? La présence d'une molécule, appelée "MP1" (de son nom scientifique, Peptide Polybia-MP1), aux propriétés anticancers étonnantes. Selon les auteurs de l'étude, ce mécanisme pourrait aider à la mise en place d'une nouvelle forme de chimiothérapie capable de cibler correctement les cellules à détruire. Les chercheurs pourraient s'inspirer du venin de la guêpe Polybia paulista pour délivrer plus facilement un médicament directement au cœur de cellules malades.

À LIRE AUSSI
>> Du venin d'araignée contre les troubles de l'érection

>> Cancer : bientôt des traitements à base de venin d'escargot de mer ?
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Omicron : 12 cas d'infection désormais détectés en France, 38 pays concernés par le nouveau variant

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Vaccination : le gouvernement réactive le numéro "coupe-file" pour les personnes âgées

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.