Le virus Zika peut (aussi) provoquer la myélite : une jeune femme paralysée

Le virus Zika peut (aussi) provoquer la myélite : une jeune femme paralysée

ZIKA - Le virus meurtrier a une nouvelle arme, apprend-on ce mardi 8 mars. S'attaquant à la moelle épinière, il a déclenché une myélite à une jeune patiente française de 15 ans. Explications.

Le virus Zika est responsable d'un mal de plus. Après que ses liens avec la microcéphalie chez le nourrisson mais aussi le syndrome neurologique de Guillain-Barré ont été avérés, une chercheuse de l'Inserm, Annie Lannuzel, révèle que le virus peut aussi déclencher une atteinte grave des quatre membres, appelée la myélite aiguë. 

Un cas a en effet été observé en Guadeloupe sur une jeune femme de 15 ans. "C'est le premier cas publié avec une preuve du lien" entre Zika et myélite, explique à l'AFP la chercheuse, qui en a apporté la preuve en détectant la présence du virus dans le liquide céphalorachidien de la patiente, neuf jours après le début des signes cliniques. 

Qu'est-ce que la myélite ?  La myélite désigne toute inflammation de la moelle épinière. Elle peut conduire à l'apparition de troubles moteurs et/ou de troubles sensitifs pouvant aller jusqu'à la paraplégie et la quadriplégie. 

La patiente présentait en phase aiguë de son infection par Zika "un déficit moteur des quatre membres, associé à des douleurs très intenses et à une rétention aiguë d'urine", ont indiqué mardi 8 mars l'Inserm et le CNRS dans un communiqué commun. Elle avait été admise mi-janvier à l'hôpital de Pointe-à-Pitre avec une hémiplégie gauche. A ce jour, la patiente est toujours hospitalisée, mais ses jours ne sont pas en danger. 

EN SAVOIR +
>>
Le virus Zika responsable des microcéphalies des bébés
>>
Le virus Zika responsable du syndrome de Guillain-Barré

Le virus Zika s'attaque à votre système nerveux

"Ce cas renforce l'hypothèse du caractère neurotropique du virus Zika. Il met en évidence l'existence de complications neurologiques en phase aiguë de l'infection, les syndromes de Guillain-Barré étant des complications post-infectieuses", relève l'Inserm. Dans le cas de Guillain-Barré, Zika affecte le nerf périphérique, alors que, pour la myélite, il affecte la moelle épinière, indique encore Annie Lannuzel, ajoutant que le traitement se faisait par injection de fortes doses de cortisone.

Le virus Zika sévit en Amérique du Sud. Il a provoqué au moins des centaines de cas de microcéphalies chez les bébés nés de mères infectées. Cette malformation, grave et irréversible, se caractérise par une taille anormalement petite du crâne des nouveau-nés.

A LIRE AUSSI 
>>
5 choses que vous devez savoir sur Zika  
>> Notre dossier sur le virus Zika

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Rappel de vaccination : "Moins de cas graves, moins d'hospitalisations, quel que soit l'âge", assure Olivier Véran

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

EN DIRECT - Eric Zemmour : "J'ai décidé de me présenter à l'élection présidentielle"

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.