Les acteurs plus enclins à développer des troubles mentaux

Les acteurs plus enclins à développer des troubles mentaux

Santé
DirectLCI
SANTE - Des chercheurs affirment que les comédiens sont plus prédisposés aux troubles mentaux comme la bipolarité. Ce serait toutefois un atout pour leur métier.

Etre bipolaire , le secret pour devenir acteur ? C'est ce que laisse penser une étude publiée jeudi dans le British Journal of Psychiatry . Les chercheurs affirment que les comédiens seraient plus enclins à développer des troubles du comportement psychotiques et qu'ils seraient plus à même d'être bipolaire que la moyenne, ce qui favoriserait aussi le développement de leur talent d'artiste. D'ailleurs, psychologues et psychiatres tendent de plus en plus à montrer que la folie et la créativité sont étroitement corrélées, explique le journal britannique The Independent qui relaye l'étude.

Gordon Claridge, professeur à l'université d'Oxford qui a coordonné cette recherche, nuance toutefois en précisant que "tous les comédiens ne sont pas comme ça, mais la tendance semble montrer que ces personnes ont un trait en commun", soit être sujet à certaines névroses mais être dans le même temps capable de jouer la comédie. "C'est un peu la même idée que celle du clown triste", poursuit le professeur. Ou l'art de savoir faire rire même quand on n’en a pas le cœur.

Les humoristes particulièrement ciblés

Le questionnaire auquel ont été soumis 404 comédiens et 119 comédiennes, recrutés dans des agences britanniques, américaines et australiennes, portait sur quatre aspects de leur personnalité : leur goût pour les expériences atypiques comme leur croyance en la télépathie ou les phénomènes paranormaux, leurs difficultés à se concentrer sur une seule idée, leur tendance à éviter la solitude et certains comportements impulsifs ou asociaux.

Les résultats montrent notamment que les humoristes sortaient du lot de part leur personnalité plus introvertie que la moyenne des acteurs. Cela expliquerait également un rapport différent à leur public. Récemment, l'acteur belge Benoît Poelvoorde, fort de nombreux succès au cinéma, a d'ailleurs parlé publiquement de sa bipolarité, tout comme les acteurs américains Jim Carrey ou encore Ben Stiller, actuellement à l'affiche de "La Vie rêvée de Walter Mitty" . Si leur présence sur les grands écrans n'est pas d'une grande régularité, les succès de leurs films respectifs, ou à défaut leurs performances, sont régulièrement salués par les critiques.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter