Les antibiotiques fatiguent-ils ? 3 questions pas si bêtes sur les médicaments !

DirectLCI
RENDEZ-VOUS SANTÉ - Le professeur François Chast, chef du service de pharmacie clinique de l'hôpital Necker, démêle le vrai du faux à propos de trois idées reçues sur les médicaments.

  • 1Les antibiotiques fatiguent-ils ?

    La réponse est non. "Les antibiotiques ont beaucoup de défauts mais ils ne fatiguent pas, affirment le professeur François Chast sur LCI. Ce qui fatigue, c'est la maladie : la fièvre et les symptômes qui l'accompagnent. Lorsqu'on a une grippe, une gastro-entérite, on est épuisé et on n'a pas pris d'antibiotiques. Il faut dédouaner les antibiotiques de cette fatigue."
  • 2Le pamplemousse associé aux médicaments, un cocktail nocif ?

    Le pamplemousse est nocif lorsqu'il est associé à certains médicaments. C'est le cas pour les comprimés prescrits afin de traiter les maladies de types coronarienne, nifédipine et auto-immunes. Enfin, mélangées au pamplemousse, certaines statines peuvent elles aussi avoir un effet dévastateur. Car lorsque le fruit est ingéré en même temps que ce médicaments luttant contre le cholestérol, ses substances deviennent un augmentateur de la pénétration des médicaments dans l'organisme. "Deux verres de jus de pamplemousse par jour pendant deux à trois jours suffisent à créer un problème", explique le professeur François Chast, chef du service de pharmacie clinique de l'hôpital Necker.
  • 3Alcool et médicaments : l'effet "antabuse"

    Alcool et médicaments font mauvais ménage. Il y a un certain nombre d'antibiotiques qui, lors d'une prise d'alcool simultanée ou quasi-simultanée, va entraîner une rougeur au niveau du visage, une sensation de malaise. "L'alcool va bloquer le métabolisme du médicament au niveau du foie et on va avoir une réaction très désagréable qu'on appelle l'effet antabuse", explique le professeur François Chast. Deuxième problème ? L'effet sédatif. L'alcool et les médicaments n'additionnent pas l'effet sédatif de l'un et de l'autre, mais le multiplient. Un risque si l'on prend le volant le lendemain. Enfin, il peut se révéler dangereux avec le paracétamol, médicament le plus consommé dans le France et dans le monde, auquel cas il est pris plusieurs fois d'affilée. "Les capacités d'épuration sont compromises si on boit. (...) L'alcool va consommer l'enzyme au niveau du foie qui doit détoxiquer le paracétamol. Cela se traduit par une toxicité, et ainsi un danger accru."

En vidéo

Le gouvernement lance une campagne pour promouvoir les médicaments génériques

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter