Les compléments alimentaires à base de spiruline présenteraient des toxines

Les compléments alimentaires à base de spiruline présenteraient des toxines
Santé

SANTÉ - L'agence nationale de sécurité sanitaire et d'alimentation s'alarme après avoir découvert des toxines, bactéries et traces de métaux dans des compléments alimentaires dotés de spiruline. Elle recommande à ses consommateurs d'être vigilants.

Elle est connue de tous pour ses nombreux bienfaits. Et pourtant, la spiruline serait point du doigt. En cause, les compléments alimentaires (comprimés, gélules) à base de cette algue vendue sur internet. Ces deniers pourraient contenir des toxines, des bactéries et des traces de métaux (plomb, mercure, arsenic), d'après l'agence sanitaires qui recommande a ses consommateurs de privilégier les circuits " les plus classiques" et "les mieux contrôlés" pour s'en procurer. Comprenez donc qu'il vaut mieux privilégier les pharmacies et les parapharmacies notamment, plutôt que le net et les salles de sport qui demeurent des circuits moins contrôlés rapportent ainsi l'AFP.

Terrain allergique, maladie génétique rare

Le fait d'utiliser un supplément pour pallier une carence est vivement déconseillée aux personnes qui ont "un terrain allergique" et à celles atteintes d'une maladie génétique rare, la phénylcétonurie (une maladie génétique héréditaire qui empêche les enfants qui en sont atteints d’assimiler, ndlr) une substance naturellement présente dans’alimentation, la phénylalanine ou qui présentent une vulnérabilité musculaire ou hépatique continue encore l'AFP.

La spiruline n'est pas une source fiable de vitamine B12- Irène Margaritis, chef de l'unité d'évaluation des risques liés à la nutrition de l'agence sanitaire

Pour les végétaliens, "la spiruline n'est pas une source fiable de vitamine B12", estime la professeure Irène Margaritis, chef de l’unité d'évaluation des risques liés à la nutrition de l'agence sanitaire qui publie ce jeudi un avis sur les risques liés à la consommation de ces compléments alimentaires à base de spiruline. 

En vidéo

Zoom sur la Côte Bleue : la spiruline, une algue magique

Et pour cause, cette vitamine est surtout présente dans la  spiruline sous forme d'une substance analogue inactive et ne permet pas de répondre à leurs besoins, détaille l'agence.Ce sont des signalements d'effets indésirables (troubles digestifs, atteintes musculaires et du foie), susceptibles d'être liés à ces produits qui ont conduit l'Anses a réévaluer les risques associés à ce type de compléments, rapporte cette dernière. Elle note toutefois qu'"en dehors du risque de contamination, la spiruline ne semble pas présenter de risque sanitaire à faibles doses".

Voir aussi

La spiruline (micro-algue ou cyanobactérie, généralement présentée sous forme de poudre) est un  aliment traditionnel consommé dans moults pays (Mexique, Tchad...). En France, on la trouve sous forme d'aliment courant (seul ou en ingrédient) ou sous forme de complément alimentaire revendiquant divers bienfaits pour la santé. "Ce n'est pas la qualité de la spiruline en tant que telle qui pose problème, mais la qualité de la fabrication de certains compléments alimentaires", selon la responsable de l'Anses cite l'AFP.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent