Les deux premières femmes vaccinées contre le Covid-19 seraient décédées ? C'est faux

Margaret Keenan a indiqué avoir bien supporté l'administration du vaccin.

PAS DE COMPLICATIONS - Des rumeurs assurent que les deux premières femmes vaccinées seraient décédées. Des informations très relayées... Et totalement fausses.

Les médias du monde entier ont partagé les images de Margaret Keenan, cette Britannique de 90 ans qui est devenue la toute première personne à recevoir un vaccin contre le Covid-19, le 8 décembre. Outre-Manche, de fausses affirmations ont circulé, indiquant qu'elle était une actrice et que cette vaccination relevait de la totale mise en scène. À peine ces élucubrations démenties, d'autres publications se sont propagées sur les réseaux sociaux. Si l'on en croit un post Facebook rédigé en français et partagé plus de 7000 fois, la vieille dame serait morte le 9 décembre, au lendemain de sa vaccination. Et elle ne serait pas la seule : présentée comme la seconde femme à s'être fait vacciner, une certaine Stéphanie Smith aurait elle aussi rendu l'âme. Dans les deux cas, il s'agit de fake news.

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Deux intox qui s'entremêlent

En réponse à la publication présentant la mort de Margaret Keenan, des internautes se sont montrés circonspects. Ils s'interrogent sur la source d'une telle affirmation et ont raison, puisqu'aucun média, en Grande-Bretagne ou à l'étranger, n'a évoqué ce décès. Au contraire : le 9 décembre, date à laquelle la retraitée est censée être décédée, des photographies la montrent en train de quitter l'hôpital où elle avait été vaccinée la veille. 

Les clichés, réalisés par l'AFP, sont datés avec précision et montrent la nonagénaire entourée de membres de sa famille, sous le regard du personnel soignant. "Je me sens bien et suis très heureuse de pouvoir rentrer chez moi afin de passer du bon temps avec ma famille", a-t-elle glissé, ajoutant au sujet de sa vaccination qu'il s'agissait d'un moment important pour elle "et pour le monde".

Quid de la seconde femme qui serait décédée ? Si la seconde personne à avoir reçu le vaccin a fait l'objet d'articles dans la presse (un homme dont le nom n'est autre que William Shakespeare), il n'est fait nulle part mention d'une Stéphanie Smith ayant pris part à cette campagne de vaccination. Et pour cause : si l'on effectue des recherches autour de cette femme et du Covid-19, on s'aperçoit qu'elle n'a rien à voir avec les premières injections réalisées outre-Manche.

Stéphanie Smith est en effet une Américaine de 29 ans, décédée le 18 novembre du Covid-19. Elle n'a à un aucun moment reçu de vaccin. Son décès a été médiatisé car elle devait se marier quelques jours auparavant, le 13 novembre. Or, c'est à cette date précise que cette habitante du Texas s'est vue diagnostiquer une pneumonie, conséquence du Covid-19 qu'elle avait contracté. "Cinq jours après la date prévue de son mariage, une femme meurt du Covid", titrait la presse américaine, partageant notamment le témoignage et la peine de son fiancé.

Si cette histoire s'avère tragique, il est donc faux d'indiquer que Stéphanie Smith serait décédée suite à une vaccination contre le virus. Au contraire, c'est à la suite d'une contamination qu'elle a perdu la vie, emportée par une pneumonie. La première femme à avoir reçu le vaccin, quant à elle, est toujours vivante, malgré les publications virales qui assurent le contraire sur les réseaux sociaux. En bonne forme de son propre aveu, elle est rentrée chez elle au lendemain de sa vaccination, sous l'objectif des photographes venus immortaliser ce moment.

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 16.600 cas ces 24 dernières heures

À quoi ressemblent les dernières heures de Donald Trump à la Maison-Blanche ?

Dérogations au couvre-feu national : qui est autorisé à circuler après 18h ?

Départ de Donald Trump : nos images de la Maison-Blanche désertée

Couvre-feu à 18h : commerces et enseignes s'adaptent en ouvrant leurs portes plus tôt

Lire et commenter