Les enfants consomment trop de sucre : les secrets d’un petit-déjeuner sain

Santé

NUTRITION – Alors que les autorités sanitaires britanniques alertent sur la surconsommation de sucre chez les enfants, LCI dresse le portrait d’un petit-déjeuner sain pour les plus jeunes. Histoire de démarrer la journée (et l’année) l’estomac léger.

Céréales sucrées, tartines débordant de pâte à tartiner, jus d’orange en bouteille...le petit-déjeuner des bambins est trop sucré. D’après les données d’une étude publiée par le National Diet and Nutrition Survey, un enfant sur cinq de moins de 11 ans est en surpoids ou obèse en Angleterre. Plus précisément, les résultats montrent que les plus jeunes ont déjà ingurgité près de 11 grammes de sucre avant 9 heures, soit déjà la moitié des apports journaliers recommandés pour cette tranche d’âge. Un constat similaire avait déjà été dressé par les autorités sanitaires françaises. 

Alors pour combattre le surpoids et l’obésité chez les plus jeunes, les autorités sanitaires s’attaquent à l' un de ses principaux facteurs : une alimentation trop riche en sucre. Le sucre apporte en effet plus de calories que d’éléments favorables à une bonne santé. Et comme les bonnes habitudes se prennent dès le plus jeune âge, familiariser les enfants à consommer des produits sucrés de façon occasionnelle et raisonnée est finalement un investissement sur l’avenir. Voici quelques pistes pour y parvenir.

Lire aussi

Du pain complet plutôt que des céréales sucrées

Et si vous troquiez les céréales sucrées ou la viennoiserie du matin contre une tartine de pain complet ou une biscotte ? Outre un apport calorique moindre, votre bout de chou devrait tenir plus facilement jusqu’à l’heure du déjeuner. "Les céréales complètes contiennent plus de fibres et leur indice glycémique est plus bas. Le sucre passe donc moins vite dans le sang", détaille Maxime Mességué, diététicien-nutritionniste.

Du jus d’orange pressé plutôt qu’en bouteille

L’orange est dessinée en gros sur l’emballage, mais pas le sucre ajouté. Il est dans ce cas plus difficile de se rendre compte de la quantité de sucre réellement consommée. Alors pour éviter les mauvaises surprises, préférez presser vous-même votre jus. Cela vous prendra cinq minutes de plus mais vous serez sûr qu’il n’y a pas plus de sucre que de raison dans le verre de votre enfant. Vous lui ferez aussi bénéficier de la vitamine C du fruit. De quoi renforcer son système immunitaire. Autre conseil : "Manger les oranges nature permet de consommer davantage de fibres, et donc d’être rassasié plus longtemps", assure le spécialiste de la nutrition. 

Lire aussi

Du lait pour les protéines

Source de calcium et de protéines, un bol de lait ou un autre produit laitier apportera à votre bambin toute l’énergie dont il a besoin pour commencer la journée du bon pied. "En consommer avec des sucres lents permet de tenir toute la matinée sans envie de grignotage à 10h", martèle le diététicien. Et pour ceux qui souhaitent varier les plaisirs, ça marche aussi avec du lait végétal.  

Du sucre mais avec parcimonie

Beurre, confiture… Après une bonne nuit de sommeil (et de jeûne), les petits plaisirs sont autorisés. Le site MangerBouger (émanation du ministère de la Santé) précise : "Apprenez à vos enfants à ne les consommer qu'occasionnellement et sans excès. Limitez leur accès à ces produits en n'en stockant pas trop à la maison." En outre, si vous leur expliquez les risques liés au grignotage dont le lien entre le sucre, les caries et le brossage de dents, ils devraient très bien comprendre. Et les crises chez les dentistes seront évitées. 

Lire aussi

En vidéo

Le sucre, pas indispensable pour se régaler

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter