Les Français ne vont pas assez souvent chez le dentiste

Les Français ne vont pas assez souvent chez le dentiste

DirectLCI
SANTÉ - UNe étude révèle que 82 % des Français ne vont pas chez le dentiste plus d'une fois par an. Et parmi les bobos bucco-dentaires les plus fréquentes, la ginigivite arrive en tête.

Les Français ont-ils une dent contre leur praticien ? Oui à en croire une vaste étude (Arcane Research Affections buccales/Expanscience Laboratoires) menée en janvier 2014 auprès de plus de 6 000 personnes. Selon elle, 37 % de la population ne fréquente pas de façon suffisamment régulière leur dentiste et se rend moins d'une fois par an chez leur spécialiste. Si 18 % tâtent de la roulette très régulièrement, 82 % ne prennent rendez-vous qu'une fois ou moins par an.

Gare aux gingivites, très fréquentes

Le coût et la peur de souffrir y sont sans doute pour quelque chose. Mais les Français sous-estiment aussi les petits bobos bucco-dentaires. Dans cette étude, où un peu plus de 7 000 dentistes et orthodontistes ont été interrogés, on peut découvrir les maux de bouche les plus fréquents. C'est la gingivite (inflammation de la gencive qui peut provoquer des saignements) qui arrive en tête. Dans ce cas, les Françaises sont davantage concernées par la gingivite que les hommes (53 % contre 47 %). En revanche, il n'y a pas d'âge préférentiel 21 % des 18-29 ans et 23 % des 60-75 ans souffrent d'inflammation chronique. Parmi les autres pathologies fréquentes, figurent les aphtes, la bouche sèche, la mauvaise haleine et enfin les blessures de la muqueuse buccale.

Pour rappel, selon des chiffres remontant à 2010, un Français sur dix ne se brosse même pas les dents une fois par jour. En revanche, l'Union française de la santé bucco-dentaire ne préconise plus que deux nettoyages par jour, le matin et le soir. Selon elle, "il faut 12 heures à la plaque dentaire pour se former". L'intervalle serait donc suffisant. En revanche, le temps consacré au brossage doit être au minimum de deux minutes contre… 43 secondes en moyenne chez les Français. C'est ce qu'on appelle une marge de progression.

A lire aussi : Se brosser les dents deux fois par jour est suffisant

Plus d'articles