Les IVG médicamenteuses désormais possibles en téléconsultation

Les IVG médicamenteuses désormais possibles en téléconsultation
Santé

INTERVENTION - Les IVG médicamenteuses pourront être prescrites et réalisées sous forme de téléconsultation, a indiqué ce vendredi 3 avril le ministère de la Santé dans un communiqué.

Les IVG médicamenteuses pourront désormais être prescrites et suivies par une téléconsultation médicale, a annoncé ce vendredi 3 avril le ministère de la Santé, dans un communiqué. Ces téléconsultations seront réalisées "si la femme le souhaite et le praticien l'estime possible". En effet, plusieurs associations se sont récemment inquiétées des difficultés d'accès aux soins pour les femmes souhaitant recourir à une IVG, alors que les médecins sont aujourd'hui focalisés sur la gestion du Covid-19. 

Elles se dérouleront alors en trois étapes : une téléconsultation "d'information et de remise des ordonnances", une consultation "de prise du médicament qui arrête la grossesse" ou bien en cas de téléconsultation, une remise en main propre du médicament à la femme dans une pharmacie, et enfin une téléconsultation "de contrôle dans les 14 à 21 jours qui suivent". Le numéro vert du Planning Familial est quant à lui maintenu. 

Lire aussi

L'allongement du délai de l'IVG en question

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Des pays sont-ils aujourd'hui confrontés à une deuxième vague de l'épidémie ?La progression du Covid-19 dans le monde

Dans le même temps, la Haute Autorité de Santé (HAS) a été saisie par le ministère pour se pencher sur la possibilité d'étendre le délai des interruptions volontaires de grossesse de 7 à 9 semaines. L'avis de la HAS "est attendu dès la semaine prochaine afin que l'ensemble de ces mesures rentrent en application dans les tout prochains jours, en liens avec les professionnels et acteurs concernés", indique le communiqué. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent