Les personnes âgées exclues des essais cliniques sur les vaccins ? C'est faux

Le vaccin a prouvé son efficacité, y compris chez les plus de 75 ans.

PERSONNES ÂGÉES - Premier à avoir été distribué en Europe, le vaccin élaboré par Pfizer et BioNTech n'aurait pas été testé sur des personnes de 75 ans et plus, peut-on entendre. Des discours trompeurs, comme en témoignent des documents officiels.

Parmi les arguments avancés par les militants anti-vaccins figure le fait qu'aucun test clinique n'aurait été réalisés sur des personnes âgées. Les laboratoires Pfizer et BioNTech, à l'origine du premier vaccin mis sur le marché, auraient en effet écarté les plus de 75 ans, ce qui signifierait que l'efficacité ou les risques du vaccin sur ces populations, prioritaires dans les campagnes de vaccination en raison de leur vulnérabilité face au virus, serait inconnu.

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Cette thèse est relayée en ligne à travers diverses publications, mais également défendue par l'avocat de Didier Raoult, Fabrice Di Vizio. "Ce qui est grave, c’est de dire que le vaccin est efficace sur les personnes âgées alors qu’il n’a jamais été testé sur ces personnes", a-t-il lancé la semaine passée sur CNews. Une affirmation trompeuse puisque les essais cliniques, dont les résultats ont été passés au crible par les autorités sanitaires, comprenaient bel et bien des participants âgés.

Un âge médian de 52 ans

La méthodologie des essais cliniques n'est pas un secret. Pour espérer bénéficier d'une autorisation de mise sur le marché, les laboratoires doivent montrer patte blanche et détailler les expérimentations menées. C'est ce qu'a fait Pfizer-BioNTech, avec des résultats détaillés et mis en ligne par les autorités américaines de contrôle des médicaments. Un document de 92 pages instructif puisqu'il présente toute la méthodologie des laboratoires et leurs conclusions.

Tout d'abord, on apprend que l'âge médian des patients était de 52 ans, ce qui signifie que la moitié des participants aux essais cliniques étaient plus âgés. Au total, 7.971 personnes de 55 ans et plus ont reçu une dose du vaccin lors de ces essais. À défaut d'avoir des éléments plus précis, nous savons néanmoins que le volontaire le plus âgé avait 89 ans et qu'un participant ayant reçu le placebo avait 91 ans.

Lire aussi

En fin d'année, la Haute autorité de santé a indiqué, par la voie d'un communiqué, que "ce vaccin est efficace quel que soit l’âge des personnes (y compris chez celles de plus de 65 ans), leur sexe, leur indice de masse corporelle et leurs éventuelles comorbidités". La HAS a néanmoins estimé qu'il serait utile de disposer d'études "complémentaires" pour les plus de 75 ans, et ce, afin de "confirmer les résultats rassurants de sécurité et d’efficacité du vaccin chez les plus âgés".

Outre le vaccin Pfizer-BioNTech, il faut signaler que les autres laboratoires se penchent eux aussi sur l'efficacité et les potentiels effets secondaires pour les personnes âgées. Moderna par exemple, a également sollicité plusieurs milliers de volontaires, dont l'âge médian était aussi de 52 ans. On comptait 25,3% de sujets âgés de plus de 65 ans, et 4,3 % de plus de 75 ans. Le participant le plus âgé avait 94 ans. Notons enfin que les effets secondaires semblent de prime abord moins nombreux chez les personnes âgées que chez celles plus jeune. Ce que mettent en évidence les données partagées par Pfizer.

En résumé, il est donc trompeur d'affirmer que les personnes âgées n'ont pas été incluses dans les essais cliniques diligentées par les laboratoires. La HAS a bien souhaité disposer d'études complémentaires relatives à ces populations, mais a aussi et surtout indiqué que le vaccin était efficace à tout âge. Les documents fournis par les laboratoires confirment quant à eux que des participants âgés ont bien pris part aux essais cliniques.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 16.600 cas ces 24 dernières heures

Fin du "Muslim ban", retour dans l'accord de Paris... ce que Joe Biden fera dès son investiture

ENTRETIEN EXCLUSIF - Brigitte Macron se confie sur son expérience du Covid-19

Plus de 75 ans, personnes fragiles... Qui peut se faire vacciner dès lundi ?

Variants du coronavirus : faut-il désormais porter des masques FFP2 ?

Lire et commenter