Les produits chimiques présents dans les cosmétiques traversent la peau

Les produits chimiques présents dans les cosmétiques traversent la peau

PRECAUTIONS – Des soupçons pesaient sur eux depuis longtemps. Les perturbateurs endocriniens contenus dans les cosmétiques se retrouvent dans notre sang. Une situation alarmante mais à laquelle il est possible de remédier.

Pas une semaine ne passe sans que nous ne vous parlions des effets néfastes des perturbateurs endocriniens. Nous savons depuis longtemps que ces derniers sont présents dans nombre de produits cosmétiques de première nécessité (crèmes pour le corps, gels douche, dentifrice et…). Et voilà qu’une étude vient démonter le mythe entretenu par les industriels, selon lequel ces substances resteraient à la surface de notre peau : il n’en est rien.

D'après les chercheurs  de l’Université américaine de Berkeley, les produits chimiques tels que le parabène, le triclosan, ou encore les phtalates traversent la barrière de notre peau et se retrouvent dans notre sang, exposant ainsi notre organisme à une pollution extrêmement nocive. Mais la bonne nouvelle, c’est que quand on se met à lire les étiquettes et à faire le tri dans les produits, on peut parvenir à se protéger efficacement. Explications.

► Méthodologie : des jeunes ados se prêtent au jeu
Cent jeunes filles âgées de 14 à 18 ans qui utilisaient des produits cosmétiques quotidiennement se sont vues remettre des produits sans parabène, ni triclosan ni benzophénone. Elles ont exclusivement utilisé ces nouveaux comsétiques pendant trois jours. Puis se sont soumises à des tests urinaires avant et après l’expérience.

EN SAVOIR + >> Comment bien choisir ses cosmétiques ?

► Ce que l’étude a montré : les produits chimiques squattent nos organismes
Quand les jeunes cobayes se sont soumises à leur premier test urinaire, c’est-à-dire pendant qu’elles utilisaient encore des produits contenant des perturbateurs endocriniens, les taux de ces derniers dans leurs urines étaient fort élevés. Mais dès qu'elles n'ont eu recours à des cosmétiques expurgés de ces substances nocives, les taux présents dans l'organisme se sont effondrés. Les phtalates ont baissé de 27 % ; le triclosan de 36 % et la benzophenonede 36 %. Une amélioration considérable donc.

► Ce qu’il faut en conclure : avoir recours à des produits sains désintoxique immédiatement l’organisme
Si cette étude tend à prouver que ces perturbateurs endocriniens présents dans nos produits d’hygiène quotidiens ont bien pour effet de polluer notre corps, il existe au moins une bonne nouvelle : changer ses habitudes fait tout de suite du bien à l’organisme. Ainsi, en seulement trois jours, les participantes à cette étude américaine se sont débarrassées d’une bonne partie des perturbateurs endocriniens transmis par leurs cosmétiques.

Rappelez-vous qu’en matière de produits de beauté,  le plus simple est bien souvent ce dont notre corps a besoin . Pour vous laver, pensez aux pains de savon, de Marseille ou d’Alep par exemple. Dans leur version 100% naturelle, ils feront aussi du bien à votre porte-monnaie. Et pour l’hydratation de votre corps, ayez le réflexe des huiles végétales bio : l’huile d’amande douce et d’argan vous garantiront une hydratation maximale et respectueuse de votre épiderme. Et si vous commencez aujourd’hui, dès ce week-end, votre corps vous dira merci. Tentant, non ?

A LIRE AUSSI
>> Perturbateurs endocriniens : trois conseils pour limiter votre exposition
>> Les perturbateurs endocriniens, les jeunes et leur fertilité >> Le bisphénol A : facteur aggravant pour l'obésité e le diabète
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

Présidentielle 2022 : pourquoi Eric Zemmour taxe-t-il Marine Le Pen de "femme de gauche" ?

Tir mortel d’Alec Baldwin : nouvelles révélations sur la jeune armurière Hannah Gutierrez Reed

VIDÉO - Vladimir Poutine, père d'une fille cachée de 18 ans ?

Pilule anti-Covid de Merck : "Le médicament final n'est pas produit en France", confirme Pannier-Runacher

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.