Les sodas tuent 184.000 personnes chaque année dans le monde

Les sodas tuent 184.000 personnes chaque année dans le monde

ÇA FAIT PSCHIT - Les sodas et autres boissons sucrées comme le thés glacés seraient responsables de la mort de 184.000 personnes chaque année dans le monde, selon une vaste étude.

Faut-il imposer la mention "boire du soda tue", comme sur les paquets de cigarettes ? Ce n'est pas encore dans l'agenda du ministère de la Santé mais l'idée pourrait bien faire son chemin. Et pour cause : d'après une étude sérieuse, publiée lundi dans la revue américaine Circulation , les sodas et autres boissons sucrées provoqueraient jusqu'à 184.000 morts par an dans le monde, notamment parmi les jeunes adultes dans les pays pauvres. Et les chiffres parlent d'eux-mêmes : 133.000 morts liés à la consommation de ces boissons ont résulté du diabète, 45.000 de pathologies cardiovasculaires et 6.450 de cancers.

EN SAVOIR + >> Dangereux ? Addictifs ? 5 choses à savoir sur les sodas

C'est la première fois qu'une telle recherche est menée au niveau mondial pour analysée l'impact de ces boissons sur les consommateurs. "De nombreux pays enregistrent un nombre élevé de décès résultant d'un seul facteur diététique à savoir les sodas et autres boissons fruitées ou sucrées comme les thés glacés, dont une forte réduction de la consommation ou leur élimination devrait être une priorité planétaire", explique à l'AFP le Dr Dariush Mozaffarian, doyen de la faculté des sciences de la nutrition à l'Université Tufts à Boston (Massachusetts) et principal auteur de l'étude.

En France, près de 2000 personnes meurent chaque année

Pour appuyer leurs conclusions, les chercheurs ont estimé la consommation de ces boissons à partir de 62 enquêtes diététiques portant sur un échantillon de 611.971 personnes entre 1980 et 2010 dans 51 pays à travers le monde. Les jus de fruits pressés entièrement naturels ont été exclus de la recherche, précise l'étude. Puis, ils ont ensuite estimé les quantités de sucre disponibles au niveau national dans 187 pays. Objectif : établir une corrélation avec la fréquence des diabètes, des pathologies cardiovasculaires et du cancer selon les zones géographiques et les populations.

EN SAVOIR + >> Diabète : des risques à partir d'un soda par jour

Les effets néfastes de la consommation de sodas et autres boissons sucrées sur la mortalité varie de façon importante d'un pays à l'autre, allant d'un taux de moins d'un pour cent au Japon chez les plus de 65 ans à 30% chez les Mexicains de moins de 45 ans. Au palmarès des plus pays les plus touchés, le Mexique devance de loin les États-Unis, avec un nombre de décès trois fois plus important proportionnellement à la population des pays : 25.000 décès par an contre 24.000 chez le voisin américain. Le nombre de décès liés aux sodas en France est estimé à moins de 2000 personnes. Encore très loin des six millions de morts dont serait responsable l'industrie du tabac.

À LIRE AUSSI
>> Boire trois sodas sucrés par semaine augmenterait le risque de cancer du sein
>> Boire du soda a un effet inattendu sur les premières règles

>> Pepsi arrête l'aspartame, accusé d'être cancérigène aux États-Unis

>> Les sodas augmenteraient le risque de dépression
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vaccin Omicron : "Il y a actuellement 13 cas suspects" en France, affirme Gabriel Attal

"Un provocateur à la Donald Trump" : la candidature d'Eric Zemmour vue par la presse anglo-saxonne

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Pots entre collègues, cantine d'entreprise... Ce que préconise le gouvernement pour les repas au travail

Covid-19 : plus de 10.000 patients hospitalisés, "la situation est en train de s'aggraver", annonce Olivier Véran

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.