Les sprays aux huiles essentielles : un fléau pour les personnes allergiques

Santé

Toute L'info sur

Le 20h

ALLERGIES - Les produits aux huiles essentielles font fureur, ils sont censés chasser les bactéries et les mauvaises odeurs et lutter contre les allergies. On en trouve d’ailleurs de plus en plus en pharmacie. Pourtant les allergologues tirent la sonnette d'alarme : ces sprays seraient en réalité contre-productifs. Leurs composés organiques volatiles sont … allergènes !

Les produits aux huiles essentielles sont tendance. Vendus en pharmacie, ils font figure de médecine douce. Ils promettent d’assainir les intérieurs, de chasser les bactéries et les acariens. Mais leur utilisation en spray n’a rien de sain, alerte le syndicat français des allergologues. Le docteur Isabelle Bossé, présidente du Syfal, conseille même de "jeter tout de suite ce genre de produits à la poubelle ! L'utilisation de sprays assainissants, au même titre que les bougies et l'encens, fait partie de l'interrogatoire d'environnement que l'on mène avec tout patient allergique ou asthmatique."

Tout ce qui est naturel n'est pas bon- docteur Denis Charpin, chef du service de pneumologie allergologie à l'hôpital Nord de Marseille

Ces sprays diffusent dans l’air des composés organiques volatiles, source de nombreuses allergies et problèmes respiratoires. Interrogé par nos confrères du Parisien, le docteur Denis Charpin, chef du service de pneumologie allergologie à l'hôpital Nord de Marseille, s’insurge : "Le limonène ou le pinène, que l'on retrouve dans ces sprays, est exactement la même molécule que celle intégrée dans des produits ménagers chimiques de synthèse vendus en grande surface. La pub a réussi à nous faire croire depuis des années que pour qu'un lieu soit propre il faut que ça sente bon. Le problème est que, dès lors que ça sent justement, il y a des composés organiques volatils." Le fait que ces composés soient issus d’huiles essentielles naturelles ne change pas la donne : "Tout ce qui est naturel n'est pas bon, ajoute-t-il. La preuve avec les pollens. Rien de plus naturel, et pourtant ils empoisonnent les allergiques !"

Des risques prouvés pour les asthmatiques

Une étude menée par le service de pneumologie des hôpitaux universitaires de Strasbourg va dans ce sens. "Nous avons démontré dans trois situations différentes que l’utilisation d’huiles essentielles par pulvérisation entraîne une augmentation aérienne des composés organiques volatiles totaux et du limonène supérieure aux normes", indique les chercheurs dans leur conclusion. Les mesures réalisées après la pulvérisation d’un spray assainissant ont relevé des taux de limonène trois fois supérieur à celui qui suffit à déclencher une crise chez un patient asthmatique. "Par conséquent, l’utilisation d’huiles essentielles sous forme de spray ne doit pas être recommandée chez les patients asthmatiques", conclue l’étude.

Ce reportage est issu du journal télévisé de 20h du 27 octobre 2016 présenté parJulien Arnaud sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20h du 27/10/2016 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des  Français.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter