L'étude du jour : dès 35 ans surveillez votre taux de cholestérol

Santé
RISQUE – Une étude révèle que le nombre d'années passées avec un taux de cholestérol légèrement trop élevé augmente le risque cardiovasculaire sur le long terme.

Les maladies cardiovasculaires tuent près de 150.000 personnes par an en France . Elles sont principalement dues aux dépôts de cholestérol sur les parois des artères . Et il ne faut pas attendre d'être vieux pour se préoccuper de son taux de cholestérol : une étude américaine, qui vient d'être publiée dans la revue Circulation , souligne qu'une légère hypercholestérolémie entre 35 et 55 ans augmente considérablement le risque d'infarctus et d'AVC à 70 ans.

"Le nombre d'années avec un taux élevé de cholestérol peut affecter votre santé de la même manière que le nombre d'années pendant lesquelles vous avez fumé, explique Ann Marie Navar-Boggan, une des auteurs de l'article. Ce que nous imposons à nos vaisseaux sanguins à la vingtaine, trentaine et quarantaine fait le lit de notre maladie future. Si nous attendons d'avoir 50 ou 60 ans pour prévenir les maladies cardiovasculaires, c'est trop tard."

Risque cardiovasculaire multiplié par 39%

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont sélectionné 1478 adultes de 55 ans en bonne santé et sans antécédent cardiovasculaire (n'ayant pas eu d'infarctus du myocarde, d'angine de poitrine, d'insuffisance coronarienne, d' AIT ou d'AVC). Ils les ont classés en trois groupes : ceux dont le taux de cholestérol était dans la normale, ceux qui avaient un taux supérieur à 1,6 gramme par litre depuis un à dix ans et ceux qui étaient en hypercholestérolémie depuis onze à vingt ans. Ils les ont ensuite suivis pendant quinze ans afin d'évaluer comment l'hypercholestérolémie influait sur le risque cardiovasculaire.

Résultats :
le risque d'avoir une maladie cardiovasculaire était de 4,4% pour ceux qui n'avaient pas d'excès de cholestérol ;
le risque était presque multiplié par deux pour le deuxième groupe (8,1%) ;
le risque était quatre fois plus élevé que dans le premier groupe pour ceux en excès de cholestérol depuis au moins onze ans (16,5%).
En tenant compte des autres facteurs de risque, les chercheurs en concluent que chaque décennie passée avec une hypercholestérolémie avant 55 ans augmente le risque de maladie cardiaque de 39%.

"Même lorsque vous ne fumez pas, que votre pression artérielle et votre poids sont normaux, que vous n'êtes pas diabétique, avoir un taux de cholestérol élevé pendant plusieurs années pose des problèmes sur le long terme", souligne Ann Marie Navar-Boggan. Les 35-55 ans devraient donc envisager de contrôler leur taux de cholestérol : "Il n'est jamais trop tôt pour que les jeunes adultes évoquent avec leur médecin leur santé cardiaque, dans le cadre d'une stratégie globale mettant l'accent sur l'alimentation et l'exercice."

>> Lisez ici les conseils de l'Assurance maladie pour limiter votre mauvais cholestérol <<

EN SAVOIR +
>> Un Français sur cinq a trop de cholestérol
>> Il y a 4000 ans, le cholestérol existait déjà

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter