L'étude du jour : dire à un proche qu'il a pris du poids le fera grossir encore plus

L'étude du jour : dire à un proche qu'il a pris du poids le fera grossir encore plus
Santé

MAIGRIR – Vos proches peuvent vous aider pour lutter contre vos kilos en trop. Mais attention : faire remarquer à quelqu'un sa bedaine ne fait qu'accentuer sa prise de poids.

Noël, jour de l'an et tous ces repas festifs aux côtés de vos oncles, tantes et cousins qui ne vous ont pas vu depuis un an et ne manqueront pas de remarquer (voire de vous faire remarquer) que vous avez pris du poids... Vous angoissez. Et il y a de quoi. Car une étude menée par des chercheurs canadiens et publiée dans la revue Personal Relationships révèle que les remarques critiques des proches sur les kilos superflus sont loin de vous aider à tenir votre objectif minceur. Pire : elles vous feront grossir.

EN SAVOIR + >> 3 conseils santé pour savourer un repas de Noël léger

Pointer du doigt la prise de poids

"Nous connaissons tous quelqu'un qui pointera du doigt notre prise de poids ou se proposera de nous aider à en perdre. Les résultats de notre étude suggèrent que ces remarques sont malavisées", explique Christine Vogel , auteure principale de l'étude et chercheuse en psychologie sociale. Les commentaires de vos proches ne sont donc pas sans conséquences sur votre santé.

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont suivi des jeunes femmes en âge d'étudier à l'université. Leur indice de masse corporelle (IMC) était dans la moyenne, aux alentours de 24,9, les situant dans la fourchette haute d'un poids normal. "La chose la plus saine à faire était de maintenir ce poids sans être trop dures avec elles-mêmes", souligne Christine Vogel. Pourtant, beaucoup d'entre elles étaient préoccupées par leur poids.

EN SAVOIR + >> Manger des pommes de terre est bon contre l'obésité

Remarques des proches = +1,8 kilo

Cinq mois après leur avoir demandé comment elle se sentaient par rapport à leur corpulence, les chercheurs en psychologie sociale ont voulu savoir si elles avaient exprimé leurs tracas auprès de leurs proches et, si tel était le cas, comment ceux-ci avaient réagi. Trois mois après, il s'avérait que celles qui avaient reçu un "message d'acceptation" de ceux qui leur étaient chers avaient stabilisé leur poids, voire avaient perdu 500 grammes. Tandis que celles qui ne s'étaient pas senties soutenues par leur entourage avaient pris en moyenne 1,8 kilogramme.

Se sentir soutenu inconditionnellement permet en effet de diminuer le stress, qui peut être à l'origine d'une prise de poids. Autre explication des chercheurs : les jeunes femmes qui ont été réconfortées par leur entourage se sont senties mieux dans leur peau et ont donc été plus actives et ont mangé plus sainement. Pour Christine Logel, il est donc important pour notre santé (pas seulement morale) que "nos proches nous acceptent pour ce que l'on est", et pas en fonction de ces quelques kilos que l'on juge superflus.

EN SAVOIR + >> Bientôt une pilule pour brûler les mauvaises graisses

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent