L'étude du jour : une solution pour être moins stressé face à un boss agressif

L'étude du jour : une solution pour être moins stressé face à un boss agressif

AGRESSIVITÉ – Une étude souligne que de riposter à un chef faisant preuve d'hostilité envers vous vous rend plus épanoui et attaché à votre travail.

Votre chef est agressif ? Il lui arrive de vous ridiculiser en plein open space ? De vous dire que ce que vous pensez ou ressentez est stupide ? Pas étonnant que vous soyez stressé... Mais si, au lieu de tout garder pour vous ou d'aller pleurer en cachette aux toilettes, vous lui faites face, vous vous sentirez mieux et moins stressé. C'est en tout cas ce que révèle une étude publiée dans le journal Personnel Psychology .

En effet, l'article souligne que les employés se considéraient moins comme des victimes lorsqu'ils ne se laissaient pas faire. Ce qui leur évitait d'être dans une situation de détresse psychologique. Leurs fonctions leur apportaient aussi une plus grande satisfaction et ils s'engageaient davantage dans leur travail.

Ignorer son chef

Pour parvenir à ces résultats, les chercheurs n'ont pas dénombré le nombre de personnes qui ont crié sur leur boss. Ces coups d'éclat ne sont pas nombreux. Mais "il y a des choses que les patrons n'apprécient pas et qui rentrent dans la définition d'hostilité, sous une forme passive-agressive", détaille Bennett Tepper, auteur principal de l'article et professeur de management et de ressources humaines au Fisher College of Business de l'université d'Ohio . Les chercheurs ont donc cherché à savoir si les employés avaient par exemple ignoré leur supérieur ou fait comme s'ils ne savaient pas de quoi il leur parlait.

"La meilleure des situations, c'est évidemment quand il n'y a aucune hostilité. Mais quand un boss est agressif, il y a des bénéfices à lui rendre la pareille. Les salariés se sentent mieux parce qu'ils ne sont pas restés assis à endurer ces abus", poursuit Bennett Tepper. Autre hypothèse pour expliquer le bénéfice de cette animosité exprimée envers son patron : "Nous respectons les personnes qui contre-attaquent. Gagner ainsi le respect de ses collègues peut aider les employés à être plus attachés à leur entreprise et plus épanouis dans leur travail."

Si batailler contre votre chef peut sembler risqué pour la suite de votre parcours professionnel, dans l'étude, "les employés ne pensaient pas que leurs actions avaient impacté négativement leur carrière". Pour autant, n'en concluez pas que vous devez automatiquement riposter face à un chef agressif, alerte le chercheur, qui évoque la nécessité d'étudier l'efficacité d'autres stratégies d'adaptation permettant de diminuer le stress au travail. Sans oublier que "la meilleure des réponses, c'est de se débarrasser des chefs malveillants".

EN SAVOIR +
>> Êtes-vous proche du burn-out ? Faites le test
>> Deux salariés sur dix frisent le burn-out
>>
Le burn-out peut-il vraiment être reconnu comme une maladie professionnelle
>>
Une étude fait le lien entre stress au travail et infarctus

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : à peine adopté, le pass vaccinal déjà obsolète face à Omicron ?

Variant Omicron : le vaccin favorise-t-il l'infection au Covid via des "anticorps facilitants" ?

Jean-Michel Blanquer a annoncé le protocole sanitaire de la rentrée... depuis Ibiza

EN DIRECT - Covid : 464.769 nouveaux cas en 24 heures, une première en France

Est-ce à moi de payer le raccordement à la fibre de mon domicile ? Le 20H vous répond

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.