L'étude santé du jour : 10 % de la population mondiale a mal au dos

L'étude santé du jour : 10 % de la population mondiale a mal au dos

DirectLCI
CORPS - Sciatique, hernie discale, scoliose, lumbagos… deux études récentes révèlent que les douleurs lombaires constituent la principale cause d'incapacité dans le monde et sont à l'origine d'un tiers des invalidités provoquées par le travail.

Le mal de dos, la maladie du siècle ? Au quotidien, la colonne vertébrale est très sollicitée, il n'est donc pas étonnant que les douleurs lombaires, également appelées dorsalgie, soient l'une des principales raisons de consulter. Une récente étude menée par des chercheurs américains et australiens révèle à quel point ce symptôme est courant dans le monde. En compulsant les statistiques de 187 pays, ils ont déterminé que près d'un dixième (9,4 %) de la population mondiale, incluant les enfants, en souffre.

Ce résultat place la lombalgie au premier rang des pathologies en termes d'années de vies vécues avec une incapacité, précisent les auteurs. Les pays les plus touchés se situent en Europe occidentale, en Afrique du nord et au Moyen-Orient. Les taux les plus bas sont quant à eux observés en Amérique latine et dans les Caraïbes. Dans la plupart des cas, la douleur est dite mécanique (hernie discale, arthrose). Pour une minorité de personne, l'origine est liée à une inflammation musculaire.

Les agriculteurs particulièrement concernés

Sans grande surprise, ce problème augmente avec l'âge. Un phénomène qui devrait aboutir à une forte augmentation des personnes souffrant de douleurs lombaires dans les pays à bas et à moyen revenus au cours des prochaines décennies, note l'étude publiée dans le British Medical Journal (BMJ). Ces dernières peuvent alors se trouver limitées dans leurs activités quotidiennes (sommeil perturbé), leur vie personnelle mais surtout pendant leur activité professionnelle.

Il n'est donc pas étonnant de voir que les lombalgies sont à l'origine d'un tiers des invalidités provoquées par le travail, expliquent les chercheurs dans une seconde étude. Charges lourdes, positions délicates, vibrations constantes… les agriculteurs figurent parmi les personnes les plus touchées : ils ont en moyenne quatre fois plus de risque de souffrir de douleurs lombaires que les personnes travaillant dans d'autres secteurs professionnels.

Une autre étude européenne estime qu’une personne sur cinq vit avec un mal de dos chronique, soit depuis au moins trois mois. Des chiffres qui ne sont pas surprenants, car beaucoup de facteurs, même mineurs, peuvent porter atteinte à la santé de dos comme la prise de poids ou même les chaussures. Il est particulièrement recommandé aux personnes souffrant de dorsalgie chronique d’aller consulter un médecin, qui aidera à déterminer précisément la cause de la douleur... et éventuellement à la soigner.

Plus d'articles