L’étude santé du jour : contre l’hypertension, le jus de cerises serait aussi efficace que les médicaments

L’étude santé du jour : contre l’hypertension, le jus de cerises serait aussi efficace que les médicaments

HYPERTENSION – Boire du jus de cerises permettrait d’améliorer la fonction vasculaire des hommes et donc de diminuer leurs risques cardiaques, selon une étude britannique.

Plus de 10 millions de personnes souffrent d’hypertension artérielle en France. C’est la plus fréquente des maladies cardiovasculaires. Cette affection n’est pas à prendre à la légère car lorsque la pression du sang augmente trop dans les artères, les risques d’AVC, d’infarctus du myocarde ou d’insuffisance rénale sont d’autant plus élevés.

Lorsqu’elle est diagnostiquée, la maladie se soigne avec des traitements antihypertenseurs. Mais une nouvelle étude britannique montre qu’un fruit, qui devrait arriver sur nos étales début juin, pourrait aider à stabiliser la pression sanguine : la cerise. Plus précisément, les antioxydants du jus de cerises aideraient à diminuer la pression artérielle de 7% en moyenne. Les travaux ont été publiés dans la revue The American Journal of Clinical Nutrition.

EN SAVOIR + >>  Trois conseils pour prévenir l'hypertension artérielle

Méthodologie : une boisson avec du concentré de griottes et un placebo
Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs de l’université de Northumbria (Etats-Unis) ont mesuré la pression artérielle d’un petit échantillon d’hommes. Les 15 manifestaient des signes précoces d’hypertension artérielle. La moitié du groupe a bu un breuvage à base de griottes de Montmorency (un concentré de 60ml et de 100ml d’eau). L’autre partie a ingéré une boisson placebo, aromatisée aux fruits. Trois heures après, ils ont à nouveau mesuré leur pression artérielle.

Ce que l’étude a démontré : une diminution de la pression artérielle de 7%
Résultats : en moyenne, la tension artérielle de ceux qui ont bu la boisson à base de cerises a diminué de 7%, trois heures après l’ingestion. Les scientifiques estiment que leur risque de faire un AVC a baissé de 38% et de 23% pour un infarctus du myocarde. "Ces effets sont comparables à ceux obtenus avec les médicaments antihypertenseurs", estime le Pr Karen Keane, auteure principale de l’étude. Les scientifiques expliquent ces résultats grâce aux acides phénoliques, des antioxydants présents dans le jus de cerise.

Ce qu’il faut en conclure : le jus de cerise ne remplace pas les médicaments
Ces conclusions sont à prendre avec précaution. En effet, l’échantillon est faible et l’étude n’a été menée que sur des hommes. Si vous souffrez d’hypertension sévère, n’arrêtez donc pas votre traitement médicamenteux sans en avoir discuter avec votre médecin.

Cependant, ces premiers résultats ouvrent la voie à une piste intéressante. "C’est la première à étudier les effets de la consommation de cerises sur la pression artérielle et à montrer une amélioration de la fonction vasculaire des hommes souffrant d’hypertension précoce", note le Pr Glyn Howatson. Une preuve de plus que la santé passe aussi par l’assiette !

À LIRE AUSSI
>> 
Pour lutter contre l'hypertension, mangez des yaourts
>> 
L'hypertension responsable de 9,4 millions de décès chaque année >> Hypertension : attention aux interactions médicamenteuses

Les articles les plus lus

Le Pas-de-Calais confiné pour 4 week-ends, 22 autres départements soumis à des mesures renforcées

Séisme en Nouvelle-Zélande : alerte au tsunami en Nouvelle-Calédonie et dans tout le Pacifique

EN DIRECT - Covid-19 : avec 3.633 patients concernés, le nombre de malades en réanimation reste stable

Meghan et Harry chez Oprah : l'interview qui a fait basculer la famille royale dans un mauvais soap

CARTE - Covid-19 : trois nouveaux départements sous "surveillance renforcée", 23 concernés au total

Lire et commenter