L'étude santé du jour : être mère après 33 ans, un gage de longévité

L'étude santé du jour : être mère après 33 ans, un gage de longévité

SANTÉ – Selon une étude publiée le 25 juin par la revue Menopause, les femmes qui mettent au monde leur dernier enfant après 33 ans atteignent des âges plus avancés que les autres. Le secret de cette longévité serait à chercher dans la génétique.

Comment ça "après il sera trop tard" ? Une étude réalisée par des chercheurs de l'université de Boston devrait rassurer les femmes qui se sentent pressées par leur entourage à "faire vite" pour mettre en route leur petit dernier. Publiée le 25 juin dans la revue nord-américaine Menopause , elle démontre que les femmes ayant accouché de leur dernier enfant entre 33 ans et 37 ans ont deux fois plus de chance de dépasser les 95 ans que celles qui ont eu leur dernier enfant avant 29 ans.

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont analysé les données démographiques d'un panel de 462 femmes : 311 ayant atteint 95 printemps et plus, et 151 décédées plus jeunes. Cette base de données préexistante du National Institute on Aging (NIA) avait au départ pour but d'étudier l'influence de la transmission génétique entre les générations.

Grossesse tardive : un signe de la bonne santé génétique de la femme

La grossesse elle-même serait-elle le secret de la longévité ? La réponse n'est pas si simple. Il s'agirait plutôt d'une prédisposition génétique. La capacité à enfanter après 33 ans serait le signe que l'appareil reproducteur de la femme ne vieillit pas rapidement, et donc que c'est aussi le cas pour son corps.

Ce constat n'envoie pas pour autant les conseils pour potentielles futures mamans aux oubliettes. En 2013, une étude suédoise abaissait de 35 à 30 ans l'âge à partir duquel la première grossesse serait plus risquée pour la mère et le bébé. En France, l'âge moyen du premier enfant pour une femme est 28 ans contre 24 ans à la fin des années 1960. "Je te l'avais bien dit ! Qu'est-ce que tu attends pour t'y mettre ?" entend-on déjà dans les chaumières.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

Qui était Jean-Jacques Savin, décédé en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

EN DIRECT - Covid-19 : contaminations et hospitalisations en hausse à la veille de l'entrée en vigueur du pass vaccinal

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 21 janvier

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.