L’étude santé du jour : la prise d'antirétroviraux à titre préventif possible pour les femmes enceintes ?

L’étude santé du jour : la prise d'antirétroviraux à titre préventif possible pour les femmes enceintes ?

SANTÉ – La prise d’un traitement d’antirétroviraux préventif lors de la conception d’un enfant entre une femme séronégative et son conjoint positif n’aurait pas d’effets indésirables.

L’ OMS (Organisation mondiale de la santé) recommande aux populations sensibles (homosexuels, transsexuels, toxicomanes…) de prendre des antirétroviraux à titre préventif. Mais qu’en est-il des femmes enceintes séronégatives en couple avec une personne infectée par le VIH ?

Une étude publiée dans les pages de JAMA (Journal of the American Medical Association) a été menée afin de déterminer si la prise d'antirétroviraux préventive pouvait affecter la grossesse de la mère. 1 786 couples au Kenya et en Ouganda y ont participé. Seuls les hommes étaient atteints par la maladie. Un traitement mensuel a été prescrit à leurs compagnes avant qu’elles ne soient enceintes. Antirétroviral pour certaines, placebo pour les autres, comme il est d’usage dans les expérimentations médicamenteuses. Le traitement était arrêté dès qu’une des femmes se déclarait enceinte.

Pas de risques établis

Sur les grossesses observées, 431 sont arrivées à terme. Les chercheurs ont évalué que le taux de grossesses avortées ou prématurées s'élevait à 34,5 % pour les femmes ayant pris des antirétroviraux en prévention, contre 32,7 % chez les autres. Une différence peu significative, selon les chercheurs. Ces derniers considèrent ainsi que la prise d’antirétroviraux lors de la période de conception ne comporte pas de risques clairs pour la grossesse.

D’après ces derniers, une étude plus large serait néanmoins nécessaire pour mieux comprendre les conséquences de ces médicaments sur la santé des femmes désirant un enfant. Si la prise d'antirétroviraux peut être une solution, leurs effets doivent encore être évalués plus longuement. Et c’est bien sûr à chacune de décider, en accord avec un médecin, de sa prise préventive ou non.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid : près de 6.000 nouveaux cas positifs en 24H

EN DIRECT - "Il va falloir qu'il se calme" : Jean-Michel Blanquer réplique aux attaques d'Eric Zemmour

VIDÉO - Jean-Michel Blanquer réagit au phénomène "Squid Game" : "Ne laissez pas les enfants seuls devant les écrans"

VIDÉO - Texas : les images spectaculaires du crash d'un avion avec 21 personnes à bord, toutes rescapées

REVIVEZ - PSG-Leipzig : bousculé, le PSG s'en sort grâce à Mbappé et Messi

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.