L'étude santé du jour - La solitude est dangereuse pour la santé

L'étude santé du jour - La solitude est dangereuse pour la santé

DirectLCI
VIE SOCIALE – La solitude n'apporte rien de bon. Si le moral est mis à rude épreuve par l'isolement, il semblerait que nos organismes en subissent également les conséquences, et pas des moindres.

La solitude peut tuer. Et cela n'est pas juste une formule. En effet, si l'on connaît déjà les effets néfastes de l'isolement sur le moral des personnes qui en souffrent, ainsi que les graves conséquences psychologiques qui peuvent en découler, il semblerait que notre corps puisse, lui aussi, en souffrir.

Ainsi des chercheurs de l'université de Chicago, aux Etats Unis, ont récemment découvert que la solitude pouvait engendrer une déficience de notre système immunitaire ainsi qu'une tension artérielle plus conséquente, entre autres. Les résultats obtenus et publiés dans la revue  Proceedings of the National Academy of Sciences sont éloquents.

 Méthodologie : des tests en pagaille
Pour comprendre les conséquences de l'isolement sur nos organismes, les scientifiques ont fait passer une batterie de tests à des hommes et des femmes âgés de plus de 50 ans. Certains d'entre eux se disaient très seuls, les autres considéraient être bien entourés et ne souffraient pas d'un quelconque manque de lien social.

EN SAVOIR + >> L'inquiétante progression chez les jeunes

 Ce que l'étude a montré : un gène plus actif chez les personnes isolées
Comme souvent, c'est sur le terrain de la génétique que le mystère a été résolu. Ainsi les chercheurs ont remarqué que les personnes qui souffraient d'isolement avaient certains de leurs gènes (relatifs à leur système immunitaire) plus actifs. Cette suractivité rend leur système immunitaire moins performant, favorisant les phénomènes inflammatoires ce qui peut entrainer de nombreuses pathologies cardiovasculaires notamment.

Mais de manière fort intéressante, des personnes qui ne se sentaient pas seules dans un premier temps, mais qui développaient cette anomalie génétique, le devenaient plus tard. Ce qui pour les scientifiques pourrait confirmer l'hypothèse qu'un dysfonctionnement du système immunitaire peut mener à des comportements de repli sur soi. En clair, si la solitude fait du mal à la santé, un dysfonctionnement peut aussi, dans l'autre sens, développer un phénomène d'altération du lien social. 

 Ce qu'il faut en conclure : ne pas prendre la solitude à la légère
L'isolement est un véritable fléau qu'il faut à tout prix prendre en compte. Si vous pensez souffrir d'un manque de relations sociales, prenez les choses en main. Tentez de vous ouvrir aux autres, essayez de nouvelles activités, bref expérimentez et ne restez surtout pas scotchés aux réseaux sociaux. Internet c'est bien, la vraie vie c'est mieux.

Et si vous pensez connaître une personne isolée, ne faites pas l'autruche et tendez-lui la main, notamment si la personne est âgée. Sonner chez votre voisine qui vit seule régulièrement pour savoir si elle n'a besoin de rien peut sembler être un petit geste de rien du tout mais il peut sauver des vies.

À LIRE AUSSI 
>> La solitude un sentiment bien présent chez les étudiants
>> 12% des adultes français souffrent de solitude

Plus d'articles

Lire et commenter