L’étude santé du jour : l’âge de votre premier rapport sexuel dépend aussi de vos gènes

L’étude santé du jour : l’âge de votre premier rapport sexuel dépend aussi de vos gènes

SEXUALITE – Les gènes sont responsables des cheveux blancs. Mais pas seulement. Selon une étude britannique, ils définiraient aussi, en partie, l’âge de ses premières relations sexuelles.

Vous avez eu votre premier rapport sexuel à 15 ans. La faute aux circonstances ? A notre caractère ? A l’influence de vos amis ? A votre partenaire ? Et bien pas seulement. Une étude britannique apporte un éclairage inattendu. Les chercheurs mettent en cause un autre facteur : la génétique. Les résultats de ces travaux ont été publiés dans la revue britannique Nature Genetics.

► Méthodologie : 380.000 personnes ont participé
Des chercheurs de l’université de Cambridge (Grande-Bretagne) ont réalisé une étude auprès de 380.000 personnes vivant en Islande, aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne. Les scientifiques ont analysé les gènes des participants pour tenter d’identifier les variations génétiques.

► Ce que l’étude a montré : les gènes expliquent 25% des différences
Les chercheurs ont mis en évidence que les gènes influencent l’âge des premiers rapports sexuels à hauteur de 25%. Les scientifiques ont constaté la présence de 38 variations génétiques liées à l’âge de cette première relation intime. Comme le détaille  un communiqué (en anglais) publié que le site de l’Université de Cambridge, plusieurs de ces variantes génétiques sont situées à proximité des gènes impliqués dans le développement du cerveau. "Un exemple est une variante génétique dans CADM2, un gène qui contrôle les connexions des cellules du cerveau et  son activité, que nous avons associé à une plus grande probabilité d'avoir des comportements à risque, un nombre élevé d’enfants et un âge plus jeune au moment du premier rapport sexuel", détaille le Dr John Perry, principal auteur de l’étude.

Des gènes également liés à l’apparition d’une puberté précoce. A noter que dans une précédente étude, les chercheurs de l’Université de Cambridge avaient constaté qu’une puberté précoce pouvait augmenter sur le long terme les risques d’apparition de maladies cardiaques, de diabète et de certains cancers.

► Ce qu’il faut en conclure : des conséquences néfastes ?
Les chercheurs ont également constaté un rajeunissement de l’âge de la puberté. Elle était de 18 ans en 1880 pour s’abaisser à 12 ans et demi en 1980. Des modifications dans l’alimentation et l’omniprésence des perturbateurs endocriniens pourrait expliquer cette différence.

EN SAVOIR + >>  Perturbateurs endocriniens : 3 conseils pour limiter votre exposition

Les facteurs familiaux et l’influence de la société ne sont pas les seules choses à prendre en compte dans l’âge du premier rapport sexuel. Des précédentes études avaient mis en évidence que les personnes qui ont des relations sexuelles à un âge précoce sont davantage susceptibles que les autres d’avoir une bonne santé mentale et physique et obtiennent de moins bons résultats à l’école. Les chercheurs souhaitent que ces conclusions permettent de mettre en place des approches plus ciblées afin de promouvoir, auprès des jeunes, les bons comportements.

En France, l’âge médian du premier rapport sexuel est de 17,4 ans pour les garçons et de 17,6 ans pour les filles. Aujourd’hui, deux mois séparent les hommes et les femmes, en 1940 l’écart était de quatre ans, selon l’Institut national d’études démographiques (Ined) .

A LIRE AUSSI
>>  On connaît la durée idéale d'un rapport sexuel
>>  Le sexe, un remède naturel contre les maux de tête

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Emmanuel Macron se dit "tout à fait favorable" à la levée des brevets sur les vaccins

Météo estivale pour quasiment tout le monde ce week-end, des pointes à 32°C attendues !

Avignon : un policier tué par balles dans le centre-ville, le tireur en fuite

Disney : le baiser de Blanche-Neige fait polémique

EN DIRECT - Procès de Lelandais : "Quand il est énervé, il peut faire peur", raconte Anouchka, une de ses ex-compagnes

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.